Magazine Science

Les interactions de la supernova sn 1987A observées en détail avec Hubble

Publié le 14 septembre 2010 par Pyxmalion @pyxmalion
La supernova sn 1987a

Interaction des vents de la supernova sur l'anneau de gaz qui l'entoure

Des astronomes ont pu observer avec le télescope spatial Hubble les interactions du souffle de la supernova sn 1987A avec l’enveloppe de gaz émise 20 000 ans avant l’explosion.

Une équipe internationale d’astronomes a mis en évidence, à travers ses observations dans différentes longueurs d’ondes avec le télescope spatial Hubble, l’interaction des vents violents projetés dans l’espace par l’explosion de la fameuse supernova SN 1987A avec son environnement proche.

L’étoile qui avait explosé en 1987 dans la galaxie voisine du Grand Nuage de Magellan, à 168 000 années-lumière de nous avait, quelques 20 000 ans auparavant, expulsé dans l’espace une partie de son enveloppe gazeuse. A présent (ou disons plutôt, ce que nous voyons depuis la Terre à présent …), les vents violents de l’explosion se heurtent à ce nuage ayant l’apparence d’un vaste anneau. En étudiant les rémanents de la supernova dans le visible, l’ultraviolet et le proche-infrarouge, les chercheurs ont obtenu une cartographie des interactions de la matière avec le milieu interstellaire.

Semblable à un anneau ou une couronne sertie de perles, les ondes de chocs accroissent la luminosité. La supernova sn 1987A, la dernière en date qui fut observée à l’œil nu (…), est une merveilleuse « occasion » pour les astrophysiciens d’étudier un phénomène d’une aussi grande ampleur et son interaction avec le milieu ambiant au sein d’une galaxie. Leurs influences sur les nébuleuses, la dynamique qu’elles impriment, la matière bousculée, comprimée, érodée, l’ensemencement en éléments lourds, autant d’effets liés à l’effondrement de ces étoiles massives qui favorisent par la suite, la formation d’étoiles comme le Soleil. D’ailleurs, plusieurs recherches récentes suggèrent que le Soleil et le système solaire se soient formé quelques temps après l’explosion d’une étoile en supernova.

Crédit photo : NASA, ESA, K. France (University of Colordo, Boulder) et  P. Challis and R. Kirshner (Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics).

Orcus Patera
Embryon d'une etoile massive
Le Soleil en multicouleur
La galaxie NGC 2976

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pyxmalion 22756 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog