Magazine Basketball

WNBA: And the winner is ....Seattle

Publié le 17 septembre 2010 par Laurent Jeannas

WNBA: And the winner is ....Seattle

 

Seattle-Champion-2010.jpg

( Seattle remporte le deuxième titre WNBA de son histoire, après celui de 2004 - Crédit Photo: wnba ) 

Après un match 1 disputé le 12 septembre, et qui n'était tombé dans l'escarcelle de Seattle que dans les toutes dernières secondes, sur un tir de Sue BIRD (79-77), les deux formations avaient, une nouvelle fois, rendez-vous à Seattle, pour le match 2 des WNBA Finals, ceci le 14 Septembre.

Comme lors du match 1, Atlanta avait décidé de jouer crânement sa chance, et pris la conduite des opérations (19-21, 10éme).

Cependant, si du côté d'Atlanta, on pouvait compter sur l'apport de McCOUGHTRY et CASTRO MARQUES (42pts à elles deux), il n'y a guère que ces deux là qui alimentaient le scoring, alors qu'en face, le serpent avaient trois têtes avec Lauren JACKSON (26Pts), Swin CASH (19Pts) et Tanisha WRIGHT (17Pts).

Ainsi donc, Seattle parvint à reprendre les commandes à la pause (49-47, 20éme), et fît "grimper" l'écart à +4, à l'entame du dernier quart temps (69-65, 30éme).

En fait, les deux formations se rendaient coup pour coup, et jamais Atlanta ne fut réellement hors circuit...sans pour autant être en mesure de vraiment inquiéter Seattle, qui garde une toute petite avance, encore une (87-84, score final), pour s'adjuger le match 2.

A 2-0 pour les Storm, les deux formations se rendaient cette fois à Atlanta, hier soir, pour un match qui pouvait être le dernier de la saison, en cas de victoire de Seattle, sachant que depuis le début de saison, soit quatre confrontations avant ce match, Atlanta n'était jamais parvenu à dominer les Storm, que ce soit à Atlanta ou à Seattle.

Les Dream allaient-elles pouvoir maintenir le rêve chez leurs supporters ?

En fait, Atlanta allait débuter la rencontre de façon plus que tendue, ce qui faisait le bonheur de Seattle, qui n'en demandait pas autant pour prendre l'avantage, même si l'écart restait raisonnable (24-28, 10éme).

Les Dream allaient réellement se libérer lors du second quart temps avec, comme à l'accoutumé, une McCOUGHTRY toujours aussi extra-terrestre (35Pts hier soir), qui permettait à son équipe de repasser devant à la pause (44-43, 20éme).

A vingt minutes du terme de la rencontre, tout restait possible, et il semblait bien qu'on se dirigeait vers une fin de rencontre au couteau, comme lors des deux premiers matches de la série.

En fait, alors que les locales s'en remettaient quasi exclusivement au duo McCOUGHTRY - CASTRO, du côté des Storm, le vent de la tempête venait de partout (cinq joueuses autour des 15Pts en fin de rencontre !!).

A ce petit jeu, Seattle prenait les commandes, et creusait même un écart qui fut quasiment le plus important de toute la série (60-67, 30éme).

Il ne restait que dix minutes à jouer, et il semblait bien que Seattle se dirigeait vers le titre suprême: Atlanta jeta toutes ses forces dans la bataille, MILLER et DE SOUZA venant enfin en appoint du duo magique.

Les locales refîrent peu à peu leur retard....mais échouèrent finalement de trois petites longueurs (84-87, score final), offrant le titre de WNBA Champions 2010 aux Seattle Storm de Lauren JACKSON, élue MVP des Finales.

Globalement, sur l'ensemble de la saison, le titre des Storm est amplement mérité, tant elles ont dominé de la tête et des épaules toutes les autres formations de la ligue.

Simplement, le score de 3-0 en sa faveur, face à Atlanta, paraît un peu sévère: il convient, davantage, de retenir que sur 120 minutes de jeu, Seattle bat Atlanta de 8 petits points, ce qui démontre bien la qualité de l'opposition proposée par les Dream, la véritable révélation de cette saison.

Voilà donc une saison US supplémentaire qui se termine, le titre restant à l'Ouest, après Phoenix la saison dernière: rendez-vous en 2011, pour voir si l'Est va être en mesure de reprendre le pouvoir !!!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Laurent Jeannas 217856 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines