Magazine Autres sports

Sautons aux Conclusions, semaine 2: les matches de 16h et le MNF

Publié le 20 septembre 2010 par Sixverges
Sautons aux Conclusions, semaine 2: les matches  de 16h et le MNFLes Jets se rachètent face aux Pats et les Colts ne font qu'une bouchée des Giants...

Pats 14, Jets 28: la pression était forte pour Rex Ryan et sa bande dans ce match. Une défaite et ils se retrouvaient à 0-2 derrière les Pats et les Dolphins à 2-0. Les deux attaques ont mis du temps à se mettre en branle mais à partir de la fin du premier quart nous avons eu droit à de longs drives consécutifs qui ont mené à des touchés. Wes Welker a ouvert la marque après une interminable poussée de 15 jeux, 75 v. en 8:10. Le NYJ leur a rendu la pareille avec un drive de 12 jeux, 77 v en 6:55, culminant pas un touché de Braylon Edwards. Ça avançait pas vite mais ça avançait. Les Pats tentaient tant bien que mal d'établir leur jeu de course mais sans succès. Tom Brady avait du temps pour décocher ses passes mais la couverture était bonne. Les Jets ont flanché lors du two-minute drill des Pats en fin de première demie. Brady a rejoint le TE recrue Aaron Hernandez pour un passe et course de 46 v. (beau jeune du jeune homme) avant de décocher un arc-en-ciel de 34 verges Randy Moss pour le touché. Moss a battu Darrelle Revis de vitesse et réussi un splendide catch à une main, une jeu d'anthologie. Un placement en toute fin de première demie et un autre au 3e quart ont permis à l'attaque des Verts de réduire l'écart à un point tandis que la défense muselait l'offensive néo-anglaise. Les Jets ont frappé un grand coup avec 30 secondes à faire au 3e quand Mark Sanchez a rejoint Jerricho Cotchery sur 6 verges pour le majeur. Un beau drive de 70 verges en 6 jeux, on a pu constater que l'attaque des Jets n'est pas si poche qu'on aurait pu le croire lors du match contre les Ravens. Avec la conversion de deux points c'était 21-14 Jets et on avait tout un match. Une interception de Brodney Pool en tout début de 4e quart a redonné le ballon aux Jets à leur 40 mais ils n'ont rien fait qui vaille. Une grosse occasion ratée mais le NYJ allait se reprendre peu après avec un touché de Dustin Keller suite à une autre belle poussée. 28-14 et on sentait le torse de Ryan se bomber de nouveau. La défensive des Pats n'a vraiment pas su s'imposer en deuxième demie, laissant filer le match. Les Jets ont finalement attrapé Brady avec quatre minutes à faire, ce bon vieux Jason Taylor forçant le fumble repris par son coéquipier David Harris. C'en était fait du New England. Quelle méga-victoire pour les Jets qui ont bien fait à tous points de vue. Sanchez a bien rebondi (220 v, 3 TD, 0 INT) après sa pathétique performance de la semaine 1, c'est tout à son honneur. Keller a aussi connu tout une rencotre avec 7 catches pour 115 v et 1 TD. On anticipait des problèmes défensifs pour les Pats et ça semble se concrétiser. Les rivaux sont tous deux à 1-1 et les Jets affrontent les Dolphins (2-0) au SNF la semaine prochaine. Ostie que c'est ben faite.
-Giants 14, Colts 38: les Colts ont commencé le match en courant dans des formations à deux tight ends, ce qui a surpris leurs adversaires. Ils ont même utilisé le DT Eric Foster comme fullback sur un jeu de course! Si les Fers à Cheval veulent retrouver une certaine attaque au sol, ils doivent utiliser des formations appropriées, pas juste du three-wide. La poussée d'ouverture était parfaite et s'est termine sur une course de 7 v. de Donald Brown pour 6. L'offensive des G-Men s'est cherché au cour du premier quart mais celle des Colts commettait des erreurs plates qui l'empêchaient d'accroitre l'avance. Dallas Clark et Reggie Wayne ont échappé des passes qu'ils attrapent habituellement dans leur sommeil. Les Colts ont finalement remis ça avec 5 minutes de jouées au 2e quand Manning a rejoint Clark sur une bombe de 50 v., c'était beau. 14-0 Colts. Eli Manning a vu une des ses passes interceptées juste après et à ce moment-là, il avait une fiche de 1/5, 1 v et 1 INT...On a revu le Joseph Addai des beaux jours (13 courses, 80 v) lors de cette première demie. Il a couru souvent et énergiquement, il volait à travers la ligne défensive des Giants. C'était 24-0 Colts à la mi-temps et les G-Men faisaient pitié. Fait étonnant: les Colts ont couru avec le ballon 23 fois en première demie contre seulement 17 passes. Le monde à l'envers, les Giants ne s'y attendaient pas. Les équipes ont marqué deux touchés chacune en deuxième demie, le NYG ne passant jamais vraiment près de revenir dans le match. Les deux formations se retrouvent à 1-1 suite à des performances à l'opposée de ce qu'on avait vu la semaine précédente. Peyton prend une avance de 2-0 dans la sé.rie des Mnnning Bowls.
Texans 30, Redskins 27: un match étonnamment divertissant , sous le signe de la passe. Matt Schaub a tenté pas moins de 52 passes, en complétant 38 pour 497 v et 3 TDs. Wowza. Donovan McNabb a complété 28 passes pour 426 v. mais seulement 1 TD. Les Skins ont gaspillé une avance de 27-10, laissant l'ennemi créer l'égalité sur un touché d'Andre Johnson avac 2 minutes à faire au match. Les Têtes de Vaches ont commencé la prolongation avec le ballon mais avec les fesses dans leur propre zone des buts, leur drive est mort dans la zone brune malgré quelques beaux jeux. La poussé des Skins a connu le même sort mais Mike Shanahan a opté pour une tentative de placement de 52 v que Graham Gano a réussi mais...Gary Kubiak a appelé un temps d'arrêt juste au bon moment. No play. C'est quasiment de la justice cosmique car à notre connaissance, c'est Shanahan qui a inventé cette tactique semi-déloyale. Les Texans ont évidemment gagné sur la possession suivante...Les Skins (1-1) ont laissé passer une belle chance, leur défensive ne sachant pas préserver l'avance. Ils sont imparfaits mais nous épatent tout de même. Les Texans (2-0) sont peut-être finalement sur la bonne voie avec cette grosse victoire sur la route.
Seahawks 14, Broncos 31: en début de saison, ces matches entre deux équipes moyennes sont imprévisibles. Après les matches de la semaine 1, qui eut cru que les Broncos donnerait une telle rince aux Seahawks? Ces derniers se sont tirés dans le pied avec trois revirements en première demie (dont deux dans la zone rouge adverse) et ils sont rentrés aux vestiaire avec un déficit de 17-0. Matt Hasselbeck a eu l'air bien vieux dans ce début de match. Les Broncos ont judicieusement utilisé leurs armes en première mi-temps, Kyle Orton amassant 159 v et 1 TD en complétant des passes à 6 receveurs différents. Josh McDaniels a même sorti un coquet flea flicker de son sac à malices, résultant en un long gain pour Eddie Royal. Les Hawks ont connu un bref soubresaut offensif au 3e quart mais les Broncos ont assemblé deux longs drives de 80 v qui ont mené à des touchés de Knowshon Moreno et Demariyus Thomas (à son premier match!) pour prendre une avance insurmontable de 31-7. Orton a connu un excellent match, ayant tout le temps du monde pour effectuer ses passes. Solide performance sur toute la ligne du Denver (1-1) pendant que les Seahawks (1-1) ont eu l'air d'une équipe de la CFL.
Jaguars 13, Chargers 38: les Éclairs n'allaient pas en perdre deux de suite contre des équipes médiocres, non monsieur. Philip Rivers a lancé deux passes de touché à Antonio Gates en première demie et M. Face à Claque s'est amusé pas mal tout au long du match. Il a terminé avec 334 v, 3 TD et 2 INT contre des Jags qui n'avaient pas grand chose à offrir comme résistance. À 1-1, les Chargeurs évitent d'avoir un début de saison catastrophique, seule chose qui pourrait les empêcher de gagner le titre de l'AFC Ouest. On a rien à ajouter sur les Jaguars.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines