Magazine Médias

Hawaii Five-0 – Episode 1.01 – Series premiere

Publié le 21 septembre 2010 par Speedu
. / Pilot
Saison 1, Episode 1
Diffusion vo : CBS – 21 septembre 2010
Steve McGarrett prend la tête d’une unité spéciale d’intervention pour nettoyer l’île d’hawaii en commençant par l’assassin de son père.
Hawaii Five-0 – Episode 1.01 – Series premiere Hawaii Five-0 – Episode 1.01 – Series premiere Hawaii Five-0 – Episode 1.01 – Series premiere
Hawaii Five-0 – Episode 1.01 – Series premiere Hawaii Five-0 – Episode 1.01 – Series premiere Hawaii Five-0 – Episode 1.01 – Series premiere

Remake de la série de 1968, cette nouvelle monture s’en écarte quelques peu avec ce pilote nouvelle version des aventures du flic continental sur l’île d’Hawaii et ses particularités locales.
Ici, la série ne fait pas dans le détail et nous offre un bon vieux cop show à l’ancienne. On a un duo que tout oppose ou presque avec le petit comique contre le grand dur, le père de famille contre le célibataire endurci mais dont les différences vont les rapprocher pour e nfaire deux super potes. Dynamique très seventies que cela, qui rappelle un peu du Starsky et Hutch par exemple ou plus récemment une série tapant dans cette dynamique du buddy show elle aussi, à savoir NCIS Los Angeles. Et cela n’est pas forcément une mauvaise chose que cette dynamique. Il faut juste savoir l’exploiter correctement et cela dépendra des scénaristes.
Mais ce pilote fait parler l’ancienne méthode à d’autres niveaux. On fonce dans le tas, on ne réfléchit. Ca pète, ça explose, ça tire dans les sens. C’est de l’action bourre pif à fond les manettes à coup de 36 tonnes dans les méchants et de voitures de police qui foncent dans les méchants surarmés. Et le tout e ndécors naturels, sans fond verts de merde et avecdes vraies explosions et tout ça. Putain que ça fait du bien d’avoir enfin une série qui se donne les moyens de ses ambitions. Parce que bon, les fonds verts tout moches, j’en peux plus. Là, ça donne tout de suite une autre ampleur aux scènes et c’est vachement mieux.
Coté histoire, il ne faut pas chercher trop loin mais la série n’a pas la prétention non plus de proposer de la réflexion intensive. C’est du divertissement pur et pour cela, l’histoire doit rester simple. On a ici à faire à une histoire de vengeance classique entre le bon flic et le méchant méchant avec face à face final (ou pas ?) over ze top sur les conteners sur le bateau. Hawaii est une série pour les mecs, les vrais, une série comme on n’en fait plus depuis 20 ans. Là, ça enquête à coup d’intuitions, de pièges et de cendrier dans la gueule plutôt que d’analyses ADN et prélèvement de cheveux ou étude de la gestation des acariens pour établir la minute de la mort. Et c’est plus spectaculaire un cendrier dans la gueule qu’un microscope sur un cheveu. Ca tombe bien, je voulais une série spectaculaire.
Coté casting, c’est du solide sans être renversant non plus. Alex o’Laughlin campe bien son Steve McGarrett tandis que Scott Caan a tendance à faire un peu trop de grimaces dans certaines scènes. Et on sent que son père l’a entrainé. On retrouve du James Caan dans certaines scènes (une scène de voiture m’a particulièrement frappé à ce sujet). Daniel Dae Kim est toujours bon et doit dire plus de phrases en un épisode qu’en 6 saisons de Lost. On va enfin pouvoir reconnaitre ses capacités d’acteur. Et Grace park s’avère crédible dans le rôle de la tough girl. Elle frappe comme un mec et ces coups font réalistes. Du bon donc qui ne fera que s’améliorer une fois les personnages bien en main pour ces 4 là qui semblent bien s’entendre. Je ne pense pas qu’il sera difficile de s’attacher à eux.
Il reste le méchant du jour et peut-être plus, joué par James Marsters qui n’a pas de bol et se coltine toujours les rôles de méchants, que ça soit Spike dans Buffy, Brainiac dans Smallville ou encore John Hart dans Torchwood. Mais il est bon en méchant alors pourquoi s’en priver ? Et oui, je suis sûr qu’il n’est pas mort en fait et qu’on le reverra.
Bref, 9/10

Un excellent pilote pour qui aime les séries d’action à l’ancienne. Et ça tombe bien, j’en suis. Une belle réussite donc pour ce pilote.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Speedu 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte