Magazine Sport

Preview du Sugar Bowl – Georgia (#5) vs Hawaii (#10)

Publié le 30 décembre 2007 par Nicolas Thibault
1er janvier 2008 à 20h30
Superdome, New Orleans, LA
FOX

Le Sugar Bowl en est à sa 74e édition cette année. As always, le champion de la SEC affronte une équipe pas rapport, au choix de l’organisation du bowl. Cette année, le champion de la SEC étant LSU qui jouera contre Ohio State pour le championnat national, les Bulldogs de la Georgie, l’équipe #2 de la conférence, ont donc été sélectionnés.
Ces Bulldogs sont un peu en crisse de pas avoir eu la chance d’aller en finale du BCS vu qu’ils sont sur une bonne séquence de 6 victoires de suite et que la saison 2007 a un peu été n’importe quoi au niveau des rankings. Ils ont une fiche de 10-2 (LSU a fini 11-2) et ont battu quatre équipes du top 25. Associated Press les classe #4 et ils ont été écarté principalement parce qu’ils n’ont pas gagné le championnat de leur conférence.

Qu’à cela ne tienne, ils affrontent maintenant les Warriors d’Hawaii qui est la seule formation invaincue (12-0) dans la division 1-A cette saison. Évidemment, puisqu’ils sont dans la WAC et qu’ils affrontent surtout des équipes poches, les Warriors ne sont classés que #10 et n’ont aucune chance de remporter le championnat national malgré leur fiche parfaite. Welcome to the politics of the BCS. Ces équipes de conférences mineures sont toujours négligées et souvent peu respectées. Pourtant, quand on prend l’exemple de Boise State l’an passé qui ont réussi à battre les Oklahoma d’Adrian Peterson de belle façon au Fiesta Bowl, on se demande ben comment les Hawaii et Boise State de ce monde pourront un jour jouer pour la finale du BCS.
Hawaii possède une des meilleures attaques aériennes au pays derrière leur QB Colt Brennan et leurs trois receveurs étoiles Davone Bess, Ryan Grice-Mullen et Jason Rivers qui ont tous eu plus de 1000 verges cette saison. Brennan a 22 passes de touchés à ses 5 derniers matchs avec une moyenne de 460+ verges par match. Lors d’une des deux défaites de Georgia, on a vu Tennessee les défoncer avec la passe. On peut donc s’attendre à ce que les Warriors fassent la même chose contre les Bulldogs.
Ceux-ci sont plutôt spécialisés en attaque au sol (plus de 2000 verges par leur ensemble de RB) et en contrôle du ballon, ce qui fait que c’est une équipe plate. En plus, le salaire de leur coach Mike Richt est plus élevé que le budget total pour le foot à l’université d’Hawaii ($2.2M). Les coachs superstars du collégial n’ont pas vraiment mon appréciation après les expériences Spurrier, Saban et Petrino.
Ajoutons à ça le fait qu’Hawaii, c’est beau pis la Georgie, c’est laid. Et les Warriors dansent la Haka comme les All Blacks, ce qui leur donne un sérieux edge côté coolness. Allons-y pour l’upset et la saison parfaite.


Prédiction : Hawaii 34 – Georgia 31

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine