Magazine Europe

Google gaffe en cartographiant Varsovie et Cracovie

Publié le 23 septembre 2010 par Calineczka

Le journal gratuit Metro rapporte que toutes sortes d'informations confidentielles ont été "téléchargées accidentellement" pendant les photographies de google street view avec un dispositif supplémentaire au service de cartographie de la compagnie, à Varsovie et à Cracovie.

Tout en prenant les photos panoramiques pour le service google street view l'équipement à bord de Google a téléchargé des données des internautes qui n'avaient pas protégé leurs réseaux sans fil, laissant des connexions internet vulnérables et facile à espionner.

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcReqxdb04Yfc7NuIPThjiKRNyl7ipiLJ79IUq8_xib9ZLW5kac&t=1&usg=__fBz2pjkIxirdTMV4Poso5yU8Je8=

Google Polska est depuis entré en contact avec le GIODO, l'inspection pour la protection des données personnelles, pour savoir quoi faire avec ses données amassées, qui selon des experts peuvent inclure des adresses d'Internet, adresses IP ou URL, aussi bien que des emails et leurs attachements.

« Nous essayons de vérifier légalement ce qu'un peu des données ont été recueillies par Google en Pologne et comment ces données ont été utilisées »  a déclaré Malgorzata Kaluzynska-Jasak du GIODO lorsque le problème a été révélé en mai dernier.

Les internautes qui étaient en ligne pendant les activités de photographie de Google Street View ont été contacté par le GIODO concernant leurs données personnelles.

Selon la loi polonaise, Google n'est pas autorisé à utilisé quelque information amassée de quelque façon, pourtant Google peut être invité par le GIODO à détruire ces informations

Ce n'est pas la première fois qu'une telle gaffe se produit. Google a également accidentellement rassemblé des données personnelles en photographiant des rues en France et en Allemagne pour l'option supplémentaire de Google Street View.

En  République Tchèque, Google n'est pas autorisé  à prendre des photos des rues pour le service.  Et cela car Google ne pourrait pas fournir assez d'évidence que tous les visages, plaques minéralogiques de véhicule, et noms sur des sonnettes seraient brouillés en préparant le service.

Le co-fondateur de Google, Sergey Brin, a depuis admis l'erreur de la compagnie.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Calineczka 374 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte