Magazine Sport

Au revoir 2007...

Publié le 31 décembre 2007 par Pascal Boutreau

Et voilà, au revoir 2007... Avant d'évoquer dans la prochaine news les perspectives 2008, les bonnes résolutions que je ne tiendrai sûrement pas ou encore les espoirs pour la nouvelle année, un petit coup d'oeil dans le rétro. Que retenir de cette année 2007 ? Je vous ai fait un inventaire très large de mes coups de coeur, de mes coups de gueule (sans aucune hiérarchie). Certains sont très personnels, d'autres plus généralistes. Certains sont futiles d'autres plus graves. A l'image de cette vie qui nous offre toute la palette des émotions. Cette vie qui nous fait le don d'instants magiques où l'on se sent léger, heureux, entouré des gens qu'on aime, où le moindre sourire, une réponse à un sms ou tout simplement une pensée nous rendent la journée encore plus belle. Cette vie qui nous offre de belles rencontres et de beaux instants d'authenticité, sans artifice. Cette vie qui peut aussi se montrer si féroce, si douloureuse et si violente en nous privant de nos proches, en nous retirant les espoirs qu'elle avait pourtant fait naître ou en nous infligeant des déceptions, des désillusions sur des gens en qui en avait cru (ou voulu croire)... Cette vie qui nous assomme parfois de coups durs qu'il s'agit ensuite d'encaisser, même s'ils nous ont bien sonnés, qu'il s'agit de digérer, même s'ils nous restent parfois en travers de la gorge, et dont il s'agit surtout de retenir les leçons pour mieux vivre (parfois survivre), rebondir (un coup de pied au cul peut parfois y contribuer) mais toujours pour grandir encore...

J'ai aimé

. La découverte du milieu de l'équitation. L'immersion dans un nouveau milieu engendre des rencontres. Content donc d'avoir croiser la route de plusieurs athlètes (Gilles, Thierry, Nicolas, Olivier, Bosty, Kevin...) et de "suiveurs" (Véro, Flo, Clarisse, Miss Mas, Delphine, Malina, Céline, Marine, Marie, Jennifer, Marc, Gautier, Christophe, Guy, Jean...). Cette phase de découverte est également l'occasion d'apprendre plein de choses sur une culture, sur des pratiques. Et ça j'adore. Mention particulière dans ce chapitre pour l'équipe de concours complet chapeautée par l'entraîneur Thierry Touzaint et bien sûr emmenée par le serial winner Nicolas Touzaint.

. Le dévouement de certaines personnes qui nous permettent de nous éclater et de vivre notre passion. Des personnes qui ne comptent pas leurs heures, qui ne gagnent pas un centime (à qui cela coûte même souvent de l'argent). Je pense à Corinne, Alain ou encore Dominique au Football Féminin d'Issy-les-Moulineaux même si ces derniers temps, certaines (heureusement minoritaires) ont tendance à l'oublier et à confondre le Real Madrid et le FF Issy, ou encore dirigeants et larbins. Je pense aussi à Renaud et Nathalie, à l'AS Running L'Equipe, ou encore à Ben, Tic, Mel, Copsté et toute la bande du Meudon Triathlon. Merci à eux.

. L'entraînement de "mes" gardiennes à Issy-les-Moulineaux. Merci mesdemoiselles Laetitia, Amandine, Zanissa et Inès pour votre bonne humeur et votre état d'esprit.

. Les dix jours en Martinique avec là aussi de belles rencontres du côté de Grand Anse et de Ti-sable. Dix jours sans internet, sans télé. Dix jours pour couper pour de bon... J'avais oublié le bien que ça faisait...

. Quelques films parmi la soixantaine que j'ai dû voir. Pour citer les principaux : "Le voyage de la fanfare", "American Gangster", "Rocky Balboa" (aussi pour la soirée passée à cette occasion), "La vie des Autres", "Roman de Gare", "La mémoire dans la peau", "Hairspray", "Caramel", "Paranoïd Park"... Et pour rester dans le domaine artistique, le concert de Rose avec Mamzelle Peg, les albums de Sandi Thom, Mika, 3 doords down, Duke special, Christophe Willem, Norah Jones.

. Les victoires d'Amélie Cazé aux championnats du monde de pentathlon moderne, et de Thierry Gueorgiou aux Mondiaux de course d'orientation.

. En triathlon, les victoires d'Alexandra Louison à l'Ironman de Nice (charmante demoiselle dont j'ai aussi eu le plaisir de faire la connaissance téléphonique pour des interviews très sympas), de Xavier Le Floch à l'Ironman de Malaisie, de Patrick Vernay à l'Ironman d'Australie et de Marion Lorblanchet au championnat de France.

. Les déjeuners et/ou dîners et/ou ciné avec mesdemoiselles Cécile (ma triathlète préférée), Pauline, Laura, Audrey ; les footing et/ou sorties vélo avec Cécile (toujours la même) et Amélie Jolie.

. Les déplacements à Aix-la-Chapelle, Mecque du saut d'obstacles (notamment une dernière journée géniale avec plus de 50 000 spectateurs dans les tribunes en train d'agiter un mouchoir blanc pour remercier tous les cavaliers pendant leur tour d'honneur) et bien sûr à Rome, ville toujours très spéciale pour moi. Pensée particulière pour une balade dans un parc un joli lundi ensoleillé. Ciao bella...

. Les qualifications de Pierre-Yves Provost (Ben) et de Neil Hammond, deux camarades du Meudon Triathlon pour l'Ironman d'Hawaii. Deux réussites individuelles qui s'intègrent parfaitement dans la réussite collective de ce beau club que vous aurez d'ailleurs a priori l'occasion de découvrir dans le prochain numéro de Triathlète.

. L'opération "retour à la vie de Woody" sur onlinetri initiée par Monsieur Landier.

. Le 6 mai.

. Entendre Coubertin chanter pour les victoires de Hongyan Pi lors des Internationaux de France de badminton. Trois jours avec une ambiance géniale qui laissent augurer de grands moments en 2010 à l'occasion des Championnats du monde organisés à Paris.

. Le Triathlon de Paris où je me suis régalé avec en particulier les 1500m de natation dans la Seine, le semi-marathon de Bullion, le Marathon de Paris couru sous un magnifique soleil, dans une très bonne ambiance.

. La rencontre à Montauban avec Laurent Jalabert avant son Ironman de Zurich. Un peu plus de deux heures passées vraiment sympa à une terrasse. Bon moment aussi que les trois jours auprès de l'équipe de France militaire avant le défilé du 14 juillet sur les Champs pour deux grands papiers où j'ai pu me faire plaisir (et c'est pas tous les jours...).

. Et bien entendu, last but not least comme disent nos amis les british, tous les instants passés avec Mamzelle Peg et Mademoiselle Mélanie, mes deux grandes Amies. parfois obligées de supporter mes coups de blues qui me rendent grognon (désolé les filles) et dont la présence quasi quotidienne à mes côtés (même si ces derniers temps c'est surtout à distance... vive msn et sfr...) est un bien fort précieux.

.........................

Je n'ai pas aimé

. La peine de certaines personnes très proches de moi touchées au plus profond d'elles mêmes.

. L'attitude de la Ligue Ile-de-France de foot en fin de saison dernière, incapable par lâcheté et sous pression d'une sale personne, de faire respecter le règlement.

. La Coupe du monde de rugby ou plutôt toute la mascarade marketing autour de cet événement mineur à l'échelle mondiale. La fameuse Chabalmania en est le paroxysme puisque, rappelons-le, Chabal n'est qu'un remplaçant et que sa notoriété n'est due à 99% qu'à son look...

. Que vous soyez aussi discrets dans les commentaires de ce blog... Merci Braziou, Philippell, Papa Koala, Laeti et Fabrice pour votre participation régulière.

. Ne pas avoir réussi à avancer dans un roman entamé il y a maintenant plus de trois ans.... On va dire que ça mûrit et que les recherches historiques que m'a demandées ma collaboration au livre des éditions L'Equipe sur l'histoire de la Coupe de France de foot (à acheter je vous promets qu'il est top)m'ont pris trop de temps...

. Les lapins à répétition et l'excuse bidon sur le long terme du "désolée, je n'ai pas eu le temps"...

. Mes atermoiements dans ma reprise d'entraînement et finalement l'abandon au printemps de tout projet sportif... Espérons que cette année, les choses seront différentes. Mais avec l'émulation au sein du club et ce projet Nice avec déjà 26 Meudonnais inscrits, j'ai bon espoir.

. La mascarade du Tour de France et du cyclisme en général. Rasmussen, Vinokourov et leurs compères Landis, Ullrich etc... tous pathétiques. Autant que leurs directeurs sportifs ou que tous ces suiveurs de ce milieu qui jouent les blanches colombes alors qu'ils ont eux aussi mouillé dans le business. Quand on voit les réactions du peloton le jour du sitting des Français, il n'y a pas de quoi être très optimiste pour la suite...

. Voir certains triathlètes hommes et femmes de la Coupe du monde distance olympique avoir un pic de forme qui s'étale sur toute une saison, terminer des courses aussi peu fatigués que s'ils venaient de faire un footing, le tout en courant la bouche fermée et en reléguant loin derrière leurs adversaires qui, a priori, ne sont pas des bidons... Dis Monsieur ITU, tu les fais comment tes contrôles ????

. Voir le PSG aussi mauvais. Je ne suis pas devenu un supporter du club parisien rassurez-vous, mais j'aimerais bien pouvoir aller voir de beaux matches au Parc. Et toujours dans ce chapitre, l'attitude des abrutis du PSG envers Jérôme Rothen. En arriver à de telles extrémités relève de l'asile ou plutôt de la taule !

.................................................................................

Lundi

Course à pied : 1 heure footing

Bilan après 2 mois

Et voilà, deux mois que l'opération Nice a été lancée. Deux mois d'une reprise en relative douceur. Même si j'ai encore un peu de mal à digérer la répétition des séances, ce n'est pas trop mal... Et surtout... deux mois sans le moindre morceau de pizza, sans le moindre macdo ce qui croyez-moi est sans aucun doute ma plus grande fierté... D'un point de vue chiffres, on en est donc pour décembre à : Natation : 18,6 km ; Course à pied : environ 100 km ; Vélo : 122 km + 4 heures de home trainer. Ce qui nous amène pour les deux mois à : Natation : 47 km ; Vélo : 300 km (en attribuant 28km par heure de home-trainer) ; course à pied : environ 130 km. Ces chiffres ne prennent pas en compte les entraînements de foot du jeudi soir où il m'arrive de pas mal courir derrière avec les filles et les séances de PPG du mois de novembre. 

Par rapport à l'opération Roth 2005 (qui avait débuté au 1er octobre contrairement à Nice qui a débuté un mois plus tard), j'ai encore pas mal de retard puisqu'à la même époque j'en étais à 61 km de natation, 470 km de vélo et 350 km à pied (avec inclus les semis de Boulogne, les 20 bornes de Paris, les 16 km de Garches, la Corrida d'Issy et les 10km de Meudon). Un retard que j'espère avoir partiellement récupéré fin février ayant été assez light il y a deux ans à cette période.

.....................................................................................................

Et pour finir l'année, une pensée pour la skieuse américaine Resi Stiegler qui s'est fait les croisés et deux fractures dans le géant de samedi dernier à Lienz. Pauvrette... J'ai bien évidemment choisi la photo complètement au hasard...

Hommage aussi à sa compatriote Julia Mancuso, actuellement quatrième  de la Coupe du monde qui, elle aussi, a de jolies chaussures de ski...

Moi je dis : vive le ski alpin !!!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Boutreau 6812 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine