Magazine Ebusiness

L’accompagnement logistique des e-commercants

Publié le 28 septembre 2010 par Malogistique

L’accompagnement logistique des e-commercantsFace à la diversité des structures rencontrées sur le marché du e-commerce – on parle de 65000 sites marchands – on ne retient souvent que les sites phares B to C multimarques, et plus particulièrement les sites qui offrent des produits à prix cassés. De l’auto-entrepreneur à la marque internationale qui souhaite se réapproprier son circuit de distribution, tous ont des objectifs communs avec des contraintes différentes.

UN ENSEMBLE D’OBJECTIFS


Quel que soit le volume de leurs flux, les acteurs du e-commerce, fabricants ou distributeurs, souhaitent trouver une prestation globale :
- des délais de livraison courts,
- une réponse à leurs pics d’activité en période forte de saisonnalité, de promotion ou de lancement de nouvelles collections,
- des envois et une livraison fractionnés, – un tracing de la passation de commandes jusqu’à la livraison,
- une solution pour le traitement de leur retour.

L’accompagnement logistique des e-commercants

ecommerce logistique

e-commerce logistique preparation de commandes

e commerce stockage preparation de commandes picking

e-commerce preparation de commande logisitique ecommerce stockage

DES CONTRAINTES DIFFÉRENTES

Coller au plus près des contraintes des e-commerçants en leur proposant une prestation de qualité en réponse aux objectifs exposés ci-dessus est en soit la moindre des choses.
Le véritable défi est de sortir du cadre purement logistique sur trois points primordiaux :

- Faire face au développement de ses clients.
Des clients en phase de démarrage se font déborder par leur propre succès sans avoir aucunement anticipé leur développement. Certains n’ont pas mis d’organisation en place et nombre d’entre eux n’ont pour estimation du coût de leur logistique que le seul coût de la livraison finale. Il est étonnant, par exemple, de voir des entreprises payer un loyer supplémentaire en plein coeur d’un centre d’affaire pour stocker leurs produits quelques semaines dans l’année. Ainsi faut-il souvent, même avant d’avoir mis une prestation en place, préparer l’externalisation de son client et faire avec lui un état des lieux.

- Faire face aux baisses de trafics
Hormis bien évidemment les conséquences économiques fâcheuses de baisses d’activités pour le client, cette anticipation est primordiale. L’équilibre entre le prix de stockage et le prix des  » mouvements  » doit être une des premières préoccupations des deux parties. Le client ne doit pas être pénalisé par un coût élevé de ses stocks dormants. Pour contrecarrer ces effets, le logisticien doit mener une politique de diversification et de mutualisation de ses ressources sur une plate-forme multiclients afin de leur offrir des contrats évolutifs tout au long de leur vie économique.


- La gestion des flux informationnels

La question des échanges de flux d’information est au coeur des entreprises. Chacune la solutionne sans penser, dès la mise en place de son système, à une externalisation de sa logistique. La problématique est d’assurer la continuité entre les informations entrantes et sortantes de l’entreprise. Des plates-formes d’échanges entre clients et fournisseurs sont mises en place. Mais, ajouter un tiers prestataire dans le cheminement de l’information, tout en assurant la compatibilité des outils de communication, est rarement étudié au préalable. Il est donc nécessaire pour un e-Iogisticien de posséder en interne ses propres ressources pour assurer les passerelles de communication entre son outil et ceux de ses clients.

Article paru dans le Journal de la Logistique septembre 2010 N° 78 page 50 www.logsiticsplanet.fr


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Malogistique 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines