Magazine Politique

Du blog à la politique : l'engagement à visage découvert.

Publié le 28 septembre 2010 par Philippemeoule

Pour (enfin), répondre à Yann et aux autres Premier Conseil municipal du 22 mars 2008. à propos de la question posée : « peut-on être blogueur et prendre des responsabilités électives ? », je m’en vais donc esquisser quelques arguments.

Tout d’abord, je précise que je suis moi-même Conseiller municipal délégué (aux fêtes et cérémonies), de la ville de Gisors, aux portes de la Normandie. Mais si vous connaissez ! Lorsque vous partez de Paris pour aller à Dieppe, vous traversez cette gentille petite ville de 12 000 habitants, dont les Templiers ont rendu célèbre un trésor qui a fait couler beaucoup d’encre !

Elu depuis mars 2008, je tiens mon blog depuis mai de la même année. Il y a dans ma démarche une logique d’engagement dans les 2 cas. D’une part, je m’engage sur une liste à exercer des responsabilités dans un domaine précis : c’est un acte citoyen et public, où je me dois de respecter les règles de la République, et où je me dois d’autre part, de jouer collectif : un joueur de foot ne marque pas sciemment un but contre équipe !

Lorsque Yann précise qu’il manquerait de « diplomatie pour accepter les règles du jeu qu'exigent ces fonctions », je ne crois pas, et ce pour une raison : il fait partie des blogueurs qui ne pratiquent pas l’anonymat. En cela, il assume à visage découvert chaque mot de chaque article de son blog. Il pourrait donc parfaitement assumer le fait d’être élu sur une liste. Je ne dis pas tête de liste, encore que de nombreux maires ont franchi le pas. (Mais il est vrai que leurs blogs sont souvent très institutionnels).

Ainsi, je commente (à visage découvert), sur mon blog, l’actualité nationale et internationale. Je m’autorise à commenter la vie de la commune à l’occasion des Conseils municipaux, à travers un billet que j’intitule « Brèves de Conseil ».

Grâce à l’humour et en précisant toujours

gueule4.JPG
que ce que j’écris n’engage que moi, je propose un compte-rendu qui est plutôt apprécié et sans doute considéré comme consensuel. Je pense que plus la commune est grande et plus on est totalement libre de ses propos. Envoyer une pique à l’opposition est considéré comme « militant », mais le plus difficile est bien de mesurer ses mots concernant ses propres amis ! Je reconnais en cela que la double casquette est risquée. Mais l’est-ce plus que de taper sur son patron ou son entreprise ? Je ne parle pas pour ceux qui restent anonymes, évidemment !

Pour conclure, je pratique ces 2 activités avec beaucoup de plaisir et sans aucune schizophrénie, en sachant les aborder chacune pour ce qu’elles sont, pour ce que j’en fais et pour ce qu’elles m’apportent.

Photos : © Philippe Méoule 2008, 2010.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippemeoule 409 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines