Magazine Football

AJA-Real : Un peu plus près des étoiles

Publié le 28 septembre 2010 par Foothese

AJA-Real : Un peu plus près des étoiles

Le Real est à l’Abbé-Deschamps pour l’affiche la plus déséquilibrée de la C1 entre les ruraux de l’Yonne et les icônes madrilènes. Et si ce match n’était pas si joué d’avance ?

Madrid vient de se prendre les pieds dans la défense de Levante samedi soir. Dans le même temps, Auxerre lui n’a pas été capable de battre un Nancy malade et cherche toujours un succès en championnat de France. Entre deux équipes loin d’être au sommet, une victoire auxerroise serait retentissante. Un véritable exploit.

Il y a 15 jours, l’AJA n’était pas si loin de bousculer le Milan AC qui n’avait rien d’un grand d’Europe quand la vitesse de Langil a chamboulé son arrière garde puis oublié de servir Jelen seul dans l’axe. Avec un avantage d’un but, le match aurait été différent mais voilà, Jean Fernandez est plus ambitieux que le conditionnel. Il veut accrocher le Real et il sait en avoir les moyens.

Le Real est chiant

Les armes d’Auxerre sont connues et peu nombreuses. Elles se résument à la qualité de la passe de Pedretti en 1ère intention et à la vitesse de course des Contout, Langil, Oliech et Jelen. C’est peu mais assez pour bouger un Real qui forcément tiendra le ballon dans des proportions rares en Ligue des Champions (entre 65 et 70% à prévoir). José Mourinho a indiqué que Karim Benzema tiendrait le centre de son attaque ce soir. Entouré de Ronaldo en quête de confiance et de Di Maria contesté, le français joue sa place à chacune de ses apparitions. Et Laurent Blanc continue de prier pour qu’il ne se blesse pas.

Cédric Hengbart va donc rencontrer un second monstre en deux semaines. Après un Ronaldinho qui a terminé le match en se moquant de l’ancien caennais, c’est CR7 qui débarque pour mettre le feu à la défense auxerroise. A l’heure où notre sélectionneur fait des listes surprenantes et opte pour un Réveillère moyen comme latéral droit n°2, il serait bon de se pencher sur le cas du latéral droit icaunais. Oui, les Bleus en sont là.

En attendant la liste de jeudi, Auxerre affronte son second monstre européen pour une soirée de gala à Auxerre. Techniquement il faudra efforts, solidarité et chance pour espérer prendre un point. Pour gagner, il faudra y ajouter une partition lamentable des hommes de Mourinho. Et ça, c’est n’est tout de même pas tous les jours.

Lech Makaay


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Foothese 1280 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines