Magazine

Pourvu qu’elles soient douces

Publié le 17 décembre 2007 par Nicolas Koenig

Paroles : Mylène Farmer, 1988
Musique : Laurent Boutonnat, 1988

Pourvu qu’elles soient douces : extrait des paroles

Hé Mec !
Ton regard oblique
En rien n’est lubrique
Ta maman t’a trop fessê
Ton goût tu revers
N’a rien de pervers
Et ton bébé n’est pas faché

Ton kamasutra
A bien cent ans d’âge
Mon Dieu que c’est démodé
Le nec plus ultra
En ce paysage
C’est d’aimer les deux cotés…

L’intégralité des paroles de Pourvu qu’elles soient douces sur paroles.net

Clip de Mylène Farmer - Pourvu qu’elles soient douces Pourvu qu’elles soient douces : analyse

En 1984 Mylène déclarait “aimer l’infirmière”, en 85 qu’”on est tous des imbéciles”, en 86 qu’elle était “une catin“, en 88 qu’elle était “un garçon”, on aurait pu penser que la chanteuse “se calmerait” et s’attacherait désormais à écrire des textes moins sulfureux. C’est mal connaître Mylène visiblement puisque, en 1988, sur l’album Ainsi Soit Je.., le public découvre le titre Pourvu qu’elles soient douces. Et que l’on ne pense pas que la douceur évoquée soit celle des femmes, non il s’agit des fesses ! Mylène livre donc ici un texte faisant l’apologie de la sodomie. Il fallait oser d’autant que, jusqu’en 1988, seul Serge Gainsbourg avait osé provoquer le public avec le même thème (la décadanse en 1971, Love on the beat en 1984)…

Cette chanson bénéficie d’une musique très musclée et efficace de Laurent Boutonnat ce qui sans doute permettra de faire oublier le texte de Mylène.
Quand on y regarde de plus près, on s’aperçoit que Mylène écrit un texte très osé où elle n’hésite pas à dire dans les couplets : “Ton goût du revers (soit son goût pour les fesses et donc la pratique de la sodomie) / N’a rien de pervers” (cette pratique est considérée encore une fois comme absolument normale), “Le nec plus ultra / En ce paysage / C’est d’aimer les deux côtés” ou encore : “Muse au égérie (elle l’inspire par ses fesses douces, objet du délit et de tous les fantasmes pour lui. Elle devient tout pour lui grâce à cette partie de son anatomie) / Mes petites fesses / Ne cessent de t’inspirer (il commence à apprécier de plus en plus cette pratique)” . Les refrains ne sont pas en reste puisque la chanteuse s’adresse directement à son ami (on l’imagine comme tel) qui ne pense qu’aux fesses de la chanteuse : “Tu t’entêtes à te foutre de tout / Mais pourvu qu’elles soient douces”…

Au début de la chanson, Mylène évoque également le célèbre livre indien qui précise toutes les positions sexuelles, le Kamasutra, celui de l’homme de la chanson semble vieillot car il n’en utilise que quelques-unes : “Ton Kama-sutra / A bien cent ans d’âge / Mon Dieu que c’est démodé (Mylène propose d’autres positions encore afin que le sexe soit encore plus débridé)”.
Une façon amusante de balayer d’un revers le livre pourtant réputé comme le plus sulfureux de l’histoire de la littérature érotique. Pas assez pour Mylène ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Comment éviter de se faire harceler durant votre escale ?

    Comment éviter faire harceler durant votre escale

    Les ports d’escale sont le terrain de jeu favori des vendeurs de toute sorte. Pour ne pas gâcher votre croisière, voici quelques règles à Lire la suite

    Par  Kamel Belgacem
    VOYAGES
  • 4 secrets pour décrocher plus de missions

    secrets pour décrocher plus missions

    Décrocher des missions, ce n’est pas toujours facile, pourtant ce n’est pas la motivation qui vous manque. En tant qu’entrepreneur, vous êtes... Lire la suite

    Par  Goomchoz7
    ENTREPRISE, JURIDIQUE
  • Une étude archéologique sur les inégalités sociales

    étude archéologique inégalités sociales

    Les origines des inégalités sociales pourraient se trouver dans les restes d'anciennes sociétés agricoles eurasiennes, d'après un article publié dans le... Lire la suite

    Par  Jann
    SCIENCE & VIE
  • A quoi ressemble ma musique

    quoi ressemble musique

    Voilà bientôt 23 ans que mon ordinateur est devenu mon instrument de musique. Les outils ont évolué, les sons aussi… quoi que, mais la technique est resté... Lire la suite

    Par  Pierre Martin
    HIGH TECH, INTERNET
  • Favoris avril 2018

    Le mois d’avril a été teinté de moments justes magiques… Entre le premier anniversaire de notre petit Théodore, le plaisir d’avoir mon tatouage, notre parenthès... Lire la suite

    Par  Anything Is Possible
    BEAUTÉ , CONSO, CULTURE
  • L’Oeil du lézard : Raymond Médélice

    L’Oeil lézard Raymond Médélice

    Pour contribuer davantage à la diffusion internationale de l’art de la Caraïbe, l’Aica Caraïbe du Sud choisit de créer une série de mini – vidéos trilingues... Lire la suite

    Par  Aicasc
    RÉGIONS DU MONDE, TALENTS
  • 76 avenue Jean-Jaurès

    avenue Jean-Jaurès

    Joli carrelage de carreaux ciment situé dans la maison du 76 avenue Jean-Jaurès. Cette maison construite en 1878 est une des rares a avoir survécu aux... Lire la suite

    Il y a 9 heures, 42 minutes par   Cantabile
    BEAUX ARTS, DESIGN ET ARCHITECTURE

A propos de l’auteur


Nicolas Koenig 1719 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte