Magazine

Pourvu qu’elles soient douces

Publié le 17 décembre 2007 par Nicolas Koenig

Et que l’on ne pense pas que la douceur évoquée soit celle des femmes, non il s’agit des fesses ! Mylène livre ici un texte faisant l’apologie de la sodomie… Analyse de la chanson Pourvu qu’elles soient douces.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicolas Koenig 1719 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte