Magazine Conso

Bilan de l'année 2007

Publié le 31 décembre 2007 par Greg

Les réussites

2007, l'année iPhone
Bien évidemment, en premier lieu, l'événement marquant à mon avis est bien sûr l'iPhone d'Apple. De janvier à décembre, il a occupé le terrain chaque mois. Pour son entrée dans la téléphonie mobile, Steve Jobs a réussit un coup de maître car d'ores et déjà il s'annonce comme un concurrent sérieux pour la nouvelle année à venir.
L'iPhone est pour moi le terminal le plus innovant de l'année. Certes, techniquement il n'est pas aussi complet que certains PDAPhones sous Windows Mobile ou smartphones de Nokia. Mais avec son interface graphique et tactile révolutionnaire, Jobs a créé un terminal que l'on a envie d'utiliser et facile d'accès. Il s'agit certainement du smartphone le plus grand public jamais conçu. Ajoutons à cela son grand écran et le navigateur mobile Safari et nous avons le meilleur terminal mobile pour consulter le web. L'iPhone n'a qu'un an d'existence et je pense qu'il na pas encore dévoilé tout son potentiel. Les mises à jour du firmware et l'arrivée du kit de développement vont permettre d'ajouter de nouvelles fonctionnalités et la seconde génération d'iPhone devraient combler certaines faiblesses de la version actuelle.
Outre le terminal, c'est également par la communication que l'iPhone s'est illustré. Une énorme campagne de communication sur le net portée par le bouche à oreille et les blogs. Apple n'a pas eu besoin de dépenser beaucoup en publicité.
Dernier point, la commercialisation. Encore une fois Apple a fait fort. Fin décembre, l'iPhone n'est disponible que dans 4 pays sur la planète. C'est peu et Apple ne semble pas pressé d'innonder le marché. L'iPhone est un produit rare qui se mérite. Car même s'il est disponible dans votre pays, il faut pouvoir se le payer et avec un abonnement en plus chez un seul opérateur. Apple impose aux acheteurs un opérateur et un terminal vendu au prix fort malgré l'abonnement qui en plus n'est pas donné. Apple a également réussit a changé le modèle économique entre les constructeurs et les opérateurs puisque chaque opérateur lui reverse chaque mois une part de l'abonnement du consommateur.


Eee PC, le tueur d'UMPC
Autre terminal marquant de l'année, l'Eee PC d'Asus. Il vient à peine de sortir mais déjà il s'impose. Des centaines de milliers d'unités vendues en quelque semaines. Asus n'arrive pas à répondre à la demande à tel point que la sortie est retardée dans certains pays comme la France. L'Eee PC, c'est enfin un ultraportable qui rencontre un vrai succès. Facile d'accès, bien étudié et surtout très compétitif avec son prix de 299 euros. C'est sans conteste l'un des gros hits de 2008.

N95, la vraie convergence
Pour finir avec les terminaux , je retiens le Nokia N95 (classique ou 8Go) qui est pour moi la plus belle réussite de la convergence mobile tant attendue. D'accord il n'est pas parfait mais au moins pour la première fois, c'est un smartphone complet dont chaque fonction (photos, vidéos, musique, web, gps etc.) est réellement exploitable et haut de gamme.


2007, l'an O de l'Internet Mobile
On l'attendait depuis longtemps le web sur le mobile. On en parle depuis presque une décennie. Et cette année je pense que l'on peut vraiment dire qu'il devient une réalité. Les terminaux sont suffisamment puissants avec des écrans confortables et des navigateurs aptent à afficher des sites classiques sans devoir écrire des versions très dégradées et limitées comme le proposait le WAP. Il y a encore un petit effort à faire mais c'est déjà très bien.
Avec le Wi-Fi et la 3G/3G+, les débits offerts sont maintenant suffisants pour surfer dans des conditions acceptables. Il restait encore à faire sauter le bouchon tarifaire avec des forfaits data trop élevés. Et en cette fin d'année un début de solution arrive. Avec les forfaits iPhone d'Orange et les illimythics de SFR, nous avons enfin du forfait data presque abordable et utilisable avec 500 Mo de data par mois. On est par encore dans l'illimité malgré ce que nous dise les publicités mais on en approche.
Le GPS continue sa percée
A nouveau très gros succès de l'année pour le GPS. Et il s'installe également petit à petit dans nos smartphones et PDAPhones qu'ils soient sous Windows Mobile ou Symbian S60.
Les déceptions, les échecs
Windows Mobile 6 ou l'âge de pierre de l'interface graphique
Nous avons eu le droit à la nouvelle version de Windows Mobile. Evolution et non révolution. Beaucoup d'améliorations (meilleures performances, toilettage de l'ensemble des applications, office mobile plus complet, services Live, client SIP etc.) mais pas de nouveauté au niveau de l'ergonomie. Microsoft na pas daigné travailler sur l'interface graphique et la convivialité à l'usage. La sortie de l'iPhone montre à quel point Microsoft à du pain sur la planche. Heureusement, plusieurs développeurs, éditeurs de logiciel s'attellent à la tâche pour proposer une sur-couche logicielle pour améliorer l'ergonomie. Même les constructeurs s'y mettent comme HTC avec sa technologie TouchFlo même si elle reste limitée pour le moment.
UIQ toujours aussi confidentielle
Si l'on compte plus d'une dizaine de nouveaux terminaux fonctionnant sur la plate-forme S60 cette année, UIQ, l'autre plate-forme fonctionnant sur Symbian, reste toujours aussi anectdotique avec deux ou trois terminaux si je ne me trompe pas.
Palm toujours sur la pente descendante
Encore une mauvais année pour Palm. Les résultats financiers ne sont pas fameux, les terminaux peinent à suivre le marché et lorsqu'il tente d'innover comme ce fut le cas avec le Foleo, cela se termine en un fiasco total. La société promet que c'est bientôt la fin du tunnel et le retour des produits innovants. Il vaut mieux que cela soit le cas car à ce rythme là, ils risquent bien de ne pas se relever.
L'UMPC ne décolle pas
Le concept d'UMPC (Ultra Mobile Personnel Computer) de Microsoft ne décolle pas. Il y a bien quelques modèles commercialisés mais cela reste un marché de niche. Le succès de l'Eee PC d'Asus montre cependant qu'il y a bien un marché plus grand public. Le prix des terminaux (plus de 1000 euros) est à mon avis la raison principale de cet échec.
Linux, beaucoup de bruit pour rien
Linux par ici, linux par là. De nombreuses annonces ont été faites cette année concernant le développement de Linux sur les mobiles. J'en retiens surtout une certaine confusion avec de multiples initiatives et rien de bien concret. Ce manque de cohésion risque à mon avis de nuire au développement de Linux sur les mobiles.
Je pourrais finir par citer la nouvelle plate-forme Androïd soutenue notamment par Google. Après de nombreuses rumeurs d'un Google Phone, c'est donc une plate-forme logicielle ouverte qui verra le jour en 2008. Mais pour le moment il faut se contenter d'une annonce officielle.
C'était donc mon avis personnel sur cette année 2007. J'ai peut-être oublié des choses où vous n'êtes pas forcément d'accord avec moi.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Greg 171 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines