Magazine Poésie

PETiTE MORT DE CE GRAND JOUR... Vincent Delhomme

Par Collectif Ratures // Poésie // Grenoble

 

16.jpg

© Vedrana Donic'

La musique se veut désormais salvatrice

Le souvenir sauve ces visages

Et leur nom…

J’aime la résonance de leur vie

En moi – en moi qui suis encore et toujours là

Parmi moi, dans moi

Aspirant à la bouche de mes présences

Je mange, manque de choses nouvelles

Elles me dérangent, manquent à leur ombre propre

Le lointain s’affirme étrange, con, cruel

Et à son goût j’aspire encore pour un temps

Conque à la mer se sacrifiant à la distance

J’érige une statue à ré offrir sans cesse

À l’alliance atlantique

Pour remordre ses fesses à l’alliage hystérique

Accomplir la mission de nos chairs consumées

Tenter, tenter, tenter

La chance et ses revers sans but

Penser l’attente, penser

Jusqu’à l’évaporation

Satané rut

Mon poison d’homme en somme altruiste

Qui rêve l’âme et l’animalité

Comblées ensembles d’un seul jet :

Petite mort de ce grand jour !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossiers Paperblog

Magazines