Magazine

Interview d’Appvip par Mac4Ever: fin des rémunérations

Publié le 28 septembre 2010 par Actweo.com @Actweo

appvip

C'est nos confrères du site web Mac4Ever qui ont interviewé AppVip, la plateforme de test d'applications iPhone en échange d'une rémunération pécuniaire. Cette interview à été menée sur le sujet des restrictions posées par Apple au niveau des commentaires rémunérés. En effet, de nombreux sites web ont copié le concept d'AppVip qui était le premier site à proposer des applications en test rémunérés. De nombreux "faux commentaires" ont été déposés afin de faire progresser, de manière non loyale, une application sur l 'AppStore, ce qui faussais le classement du TOP des applications.
Selon vous, pourquoi Apple s'est-elle sentie obligée de "légiférer" en interdisant les commentaires rémunérés ? Y'a-t-il eu des abus ? Ou est-ce la base même de ces pratique qui est remise en cause ? « AppVip a aujourd'hui un an, nous avons jamais eu de problèmes avec Apple durant cette première année d'existence. Cependant, ces derniers mois de nouveaux sites reprenant notre idée ont proliféré, aussi bien en France mais surtout aux États-Unis. Ces plateformes proposent de rémunérer les utilisateurs pour que ceux-ci postent un commentaire exclusivement positif, ou bien encore pour qu'ils téléchargent l'application uniquement sans rédiger de commentaire. Ce manque de déontologie a eu pour effet de fausser les classements et donc de tromper les consommateurs. Contrairement aux nouveaux arrivants, AppVIP n'a jamais été une formule miracle pour un éditeur, si son application est moyenne ou pas suffisamment attractive, celle-ci peut redescendre le lendemain encore plus vite que nous l'avons faite grimper. Notre but est clairement d'offrir un coup de projecteur aux éditeurs, pas de faire vendre de mauvais produits. Malgré notre propre volonté de ne rien "trafiquer", Apple a du réagir de manière drastique et globale, ce que nous regrettons mais malheureusement comprenons. » Ne craignez-vous pas que les sociétés qui utilisent votre services, soient désormais tentées de vous demander la plus grande confidentialité ? Le fait de ne plus rémunérer les testeurs mais de leur donner des bons d'achat, ne revient-il pas au même ? Quels changement peut-on espérer du côté des commentaires ? « Notre but n'est pas de devenir une solution clandestine, nous avons des ambitions et nous ne souhaitons pas devenir la bête noire d'Apple. Nous assumons notre concept et nous demandons aux éditeurs de l'assumer avec nous. Nous avons choisi de créer un système de fidélité (les VIPiz) en remplacement d'une rémunération. Notre objectif est que les utilisateurs exclusivement intéressés par l'aspect pécuniaire ne participent plus. Nous souhaitons que nos testeurs se sentent réellement concernés par chaque nouvelle application à tester. Concernant les commentaires en eux-mêmes, nous attendons des avis complets, pertinent et objectifs, nous sentons déjà des effets bénéfiques suite aux récents avertissements affichés sur notre site. Nous travaillons par ailleurs sur un système qui nous permettrait de repérer plus efficacement les membres à sanctionner. » On reproche parfois aux journalistes de grands magazines d'être payés (directement ou pas) par les éditeurs, ce qui aurait pour effet de biaiser leurs articles. Le fait de rémunérer des personnes lambda pour des tests, n'a-t-il pas le même effet ? Pourquoi ? « Je pense que le parallèle n'est pas applicable. Les éditeurs qui apparaissent sur AppVIP doivent accepter les règles du concept et croire réellement en leur application. Quant aux utilisateurs, je peux vous assurer que lorsqu'ils n'aiment pas, ils ne se privent pas pour le dire et bénéficient malgré tout de leur récompense. Les testeurs chez AppVIP n'ont aucune crainte d'être sanctionné pour un mauvais commentaire, contrairement aux journalistes pour avoir rédiger une mauvaise critique sur le produit d'un important annonceur. » Le top iTunes est un moyen incontestable de gagner en visibilité, notamment pour les petits développeurs qui n'ont pas les moyens de se payer des grandes campagnes publicitaires et qui profitent d'un bouche à oreille plus "viral". Des services comme AppVIP n'ont-ils pas tendance à favoriser les grands éditeurs ? [NDLR, selon le site d'AppVIP, les sociétés utilisant actuellement leurs services sont notamment GoVoyage, Castorama, Cadremploi, Fortuneo...] « C'est en fait tout le contraire, AppVip est avant tout une solution économiquement viable pour les petits éditeurs. Avant l'arrivé d'AppVip, la publicité traditionnelle (article sponsorisé, bannière, admob) nécessitait des budgets 5 fois supérieurs qu'AppVip pour des résultats moins pertinents. Aujourd'hui un particulier ambitieux qui part avec un petit capital de départ peut financer une campagne sur AppVip sans prendre des risques inconsidérés. » Nous remercions Thomas Fagot, créateur d'AppVIP.com, pour avoir accepté de répondre à nos questions.
Vous aurez donc compris qu'AppVip ne proposer plus de rémunérer directement les tests d'applications, les commentaires sont désormais vérifiés plus profondément et les testeurs reçoivent désormais des VIP'Z qu'ils pourront échanger contre de l'argent, des cartes iTunes ou des bons d'achat.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Actweo.com 15219 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte