Magazine Séries

"The Homecoming" (Brothers & Sisters - 5.01)

Publié le 28 septembre 2010 par Shoone

Brothers & Sisters: 5.01 The Homecoming (Season Premiere)


Ah les Walkers, leurs drames, leurs dîners, leur complicité... Qu'est-ce que ça m'a manqué. L'expression n'a peut-être plus beaucoup de sens après toutes les autres séries que j'ai retrouvées dernièrement, mais je peux vous jurer que c'est bel et bien l'absence de Brothers & Sisters qui m'a le plus pesé cet été après le choquant season 4 finale. Et même si pour la série un an a passé depuis, les personnages sont restés fidèles à eux mêmes et c'est donc un grand plaisir de les retrouver. Évidemment, pas mal de choses ont changés quand même. Il y a notamment Justin qui est reparti en Afghanistan durant l'année, une idée qu'introduisait déjà doucement la fin de saison dernière. Il fait son retour au pays a l'occasion de ce premiere et apparemment il a gagne en maturité ce qui est assez appréciable. Fait intéresant et ingénieux, il va alors servir de sorte de représentant des spectateurs puisque nous, comme lui, découvrons en même temps les différents changements qui ont eu lieu pour les Walkers à Pasadena. A mon grand étonnement, on apprend alors que Robert n'est pas encore oublié et enterré. Non, Kitty l'a maintenu tout ce temps et le maintient jusqu'à entendre raison dans un état végétatif. Là, je dis chapeau aux scénaristes. Ils avaient tous les moyens nécessaires pour éviter la phase difficile du deuil de Kitty mais finalement ils n'ont pas choisi cette option de facilite et ont tenu à mettre un vrai et beau point final à sa relation avec Robert. De quoi offrir encore une fois la possibilité à Calista Flockhart de s'illustrer dans des scènes déchirantes mais justes. Le choix est donc on ne peut plus respectable. J'aimerais pouvoir en dire autant de celui qui n'offre finalement pas l'enfant tant attendu à Kevin et Scotty. Après nous avoir bassinés avec ça pendant une saison entière, qu'est-ce qu'ils obtiennent? Non pas une, mais deux fausses-couches! Légère impression de foutage de gueule de ce côté là, mais bon, la façon dont ils vont vivre ça pourrait toujours donner quelque chose d'intéressant. En attendant, retour à la case départ... à un détail près: Scotty a maintenant son propre restaurant qu'il gère avec Saul.

Ce qui me fait une magnifique transition pour vous parler de ce dernier. Enfin, on se demande bien pourquoi, vu qu'il est toujours aussi en retrait que d'habitude. Et c'est bien ça le problème. La découverte de sa séropositivité laissait à penser qu'il prendrait enfin davantage d'importance mais en fin de compte, je ne vois pas (encore?) vraiment la différence. Dommage. Pour poursuivre avec les autres « aînés » de la série, au sujet de Nora je dirais simplement qu’elle demeure une valeur sûre. Pour l’instant, elle n’a fait que se partager entre les différentes intrigues de ce premier épisode mais à chaque fois ses contributions sont les bienvenues. Du côté des Harpers, je suis assez perplexe quant à la direction choisie pour Holly. La rendre amnésique c’est assez osé mais ça ne peut déboucher que sur 2 choses. Ou le personnage restera désormais d’une certaine façon « exclue » de la série ou elle recouvre la mémoire à l’aide d’une facilité grossière. Personnellement, je préférerais qu’elle retrouve ses esprits, tant pis si on doit passer par un petit raccourci pour ça. J’ai envie de retrouver la vraie Holly, et vite ! J’aimerais aussi revoir une dernière fois sa fille tant qu’à faire, partie sans explication de chez son mari, Justin. Si la prod’ doit se débarrasser d’Emily VanCamp, j’espère qu’ils traiteront son départ mieux que ça quand même. Pour terminer, petit mot sur Sarah et Luc, peut-être un peu à l’écart mais toujours aussi sympathiques. J’ai d’ailleurs eu l’impression que l’alchimie entre eux s’était  bien améliorée. Ça fait plaisir. J’espère juste qu’il y aura encore quelque chose à raconter sur eux par la suite.


En conclusion, il peut y avoir  des bouleversements inattendus ou quelques prises de risques discutables, l’esprit de Brothers & Sisters est toujours le même et l’écriture, toujours aussi solide et sobre. Et c’est déjà une bien belle satisfaction pour moi.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Shoone 65 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines