Magazine Humanitaire

Centenaire de la mort de Henry Dunant : une nouvelle bio, pas une hagio…

Publié le 28 septembre 2010 par Frédéric Joli

 Il y a 100 ans, quasi jour pour jour disparaissait Henry Dunant, à 82 ans.

A cette occasion, Corinne Chaponnière, journaliste et écrivain suisse, publie “son” Dunant : “La Croix d’un homme”, préfacé par Rony Brauman. Un travail d’enquête de deux ans.

Il ne s’agit pas d’une énième hagiographie basée sur le mythe du premier Prix Nobel de la Paix que Dunant s’était lui même fabriqué à la fin de sa vie ; roi de la communication qu’il était.

Il s’agit bien d’une biographie écornant l’image de celui qui se voyait volontier prophète et déboulonnant (un peu mais pas trop) l’idole de la Croix-Rouge.

Sans rien retirer du génie visionnaire de “L’homme en blanc” auquel elle reconnaît tous ses mérites, Corinne Chaponnière inspecte les zones d’ombre que la mémoire collective ne voulut retenir : Dunant le snob, Dunant le bonapartiste, Dunant le mégalo, Dunant le narcisse…

Corinne chaponnière

Elle livre sous une jolie plume l’aventure d’un homme qui se prit pour l’humanité.

La semaine dernière je me baladais, camescope sous le bras, au Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge…

Le centenaire de la mort de Dunant, c’est aussi celui de son ennemi juré, Moynier, qui fit (sans bruit) de la Croix-Rouge ce qu’elle est aujourd’hui. A revoir la vidéo du blog consacrée à cette lutte fratricide.

Si vous êtes à Genève filez au Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge voir l’expo “Dunant-Moynier : un combat” .

A découvrir également ce site .

ééé

ééé


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Frédéric Joli 39938 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte