Magazine Europe

Un compteur géant de la dette installé au centre de Varsovie

Publié le 29 septembre 2010 par Calineczka

Parfois les images ont plus de poids que de simples paroles. Je pense que c'est de cette idée qu'est venue l'idée d'installer un compteur de la dette publique en Pologne. La France elle aussi a un compteur de la dette publique disponible sur internet (ici). 

A Varsovie, c'est l'architecte des réformes économiques à la chute du communisme en Pologne Leszek Balcerowicz qui a installé hier au coeur de Varsovie un "compteur de la dette publique" pour mettre en garde contre les dangers d'un endettement excessif. Hier à 13 heure, la dette publique polonaise était de 724,259,822,418 zloty soit 182,204,927,807€

http://s1.lemde.fr/image/2010/09/28/546x273/1417362_3_1927_installe-mardi-a-varsovie-le-compteur-de-la.jpg

"L'état actuel de nos finances publiques est, à mon avis, le plus grand obstacle susceptible d'empêcher la Pologne de rattraper rapidement les pays occidentaux", a déclaré M. Balcerowicz à la presse à Varsovie.

Le compteur affiche la dette publique et les polonais peuvent voir à quelle vitesse les chiffres déflient. Les organisateurs précisaient de leur côté que la hausse était de 150 millions de zlotys par jour.

"La Pologne a la capacité de rattraper l'Allemagne en 20 ans, mais pas avec un tel fardeau budgétaire. Si quelqu'un promet à la Pologne un miracle économique, il doit commencer par réformer les finances publiques, sinon ses promesses sont vides", a lancé M. Balcerowicz.

M. Balcerowicz est le père de la "thérapie de choc", politique sans précédent, qui avait conduit la Pologne à l'économie de marché après la chute du communisme en 1989.

Le gouvernement libéral du Premier ministre Donald Tusk évalue à 53,2% du produit intérieur brut la dette publique de ce pays de 38 millions d'habitants en 2010.

Ce ratio devrait atteindre 54,2% du PIB l'an prochain et 54,3% en 2012, selon le ministère des Finances. La constitution polonaise impose un plafond de 55% du PIB.

Le pacte européen de stabilité exige de limiter la dette publique à 60% du PIB et le déficit annuel des finances publiques à 3%.

La Pologne est membre de L'UE depuis 2004 et devrait enregistrer un déficit public de 7,0% du PIB cette année, c'est aussi le est le seul des 27 membres de l'Union européenne à avoir maintenu la croissance en 2009 malgré la crise mondiale avec une hausse d'1.8%.

Le ministère polonais de l'Economie table cette année sur une croissance de 3,3% du PIB. Le chef de la Banque centrale de Pologne (NBP) Marek Belka a jugé "possible" récemment une croissance de 4% en 2010.

L'Histoire de la dette publique polonaise en chanson :



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Calineczka 374 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines