Magazine

A propos de la sécu et des nouveaux déremboursements annoncés...

Publié le 28 septembre 2010 par Objectifliberte

Pas le temps d'écrire du neuf ce soir, mais les dernières annonces gouvernementales de nouveaux déremboursements pour tenter d'écoper le déficit abyssal (21 milliards !) de notre sécu à la petite cuiller me font penser à vous rediriger vers cet ancien article satirique sur notre merveilleux symbole du modèle social français: "Santé, sécu et génie français". Extrait:


"Mais il est là, le génie Français ! Une assurance maladie qui n'assure plus la maladie ! Personne n'y avait pensé avant ! Voilà qui redonne à la France la place incontestée de leader de l'exploration des solutions politiques aux problèmes du monde, assurément ! L'assurance maladie qui n'assure pas est à la santé ce que l'art contemporain subventionné est à la culture: un aboutissement de la démarche déconstructive des vieux schémas intellectuels qui nous empêchent d'inventer le monde de demain"

Sans oublier un de mes préférés, "si la restauration était gérée comme la santé" - Extrait :


"L'état, soucieux de corriger cette inégalité devant le couvert, oblige alors les restaurants non pas à vous facturer directement le repas, mais à envoyer la note à une caisse centrale, qui, après l'avoir augmentée de 5% de frais de gestion, en prélève une quote-part proportionnelle à votre salaire sur votre feuille de paie, en la camouflant sous les sobriquets de CAG - contribution alimentation généralisée - et de charges patronales, vous laissant croire que « c'est votre patron qui paie ». L'illusion de gratuité étant totale, vous délaissez le sandwich et fréquentez deux fois par jour les restaurants, rebaptisés « établissements d'alimentation », l'ancien vocabulaire ayant une connotation par trop... ancien régime !"

Bonne lecture !

----


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Objectifliberte 2968 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte