Magazine Asie

Mon yaourt maison

Par Unefilleenchine

Mon yaourt maison

Amies expates, grande nouvelle ! Plus besoin de courir aux quatre coins de votre ville à la recherche du seul pot de yaourt ferme non sucré de la place pour faire twister la yaourtière (en l’occurence le Pauls australien à Canton, au Deedee Store de Goldarch ou dans les Corner’s Deli).
Il suffit de ramener les nouveaux ferments Alsa, en sachets individuels à délayer dans un litre de lait entier, et le tour est joué. C’est d’une simplicité déconcertante et les yaourts sont délicieux, et pas du tout acides contrairement à ceux faits avec le Paul’s. Je n’ai trouvé que le ferment nature chez les chtis cet été mais compte bien ramener aussi le bifidus et l’onctueux à Noel, d’autant plus que les boites se gardent longtemps, à température ambiante. Que demander de mieux ?

Au fond du pot sur la photo c’est de la confiture de bananes, mon nouveau Nutella. On en reparlera bientôt !

Et si vous n’avez pas de yaourtière en Chine, je vous conseille fortement d’investir. La forme de la Moulinex est parfaite car vous pouvez y mettre des pots de toutes les tailles, et c’est la reine de la verrine qui vous parle.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Unefilleenchine 832 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte