Magazine France

Bonne année 2008 mais pas pour tout le monde….

Publié le 31 décembre 2007 par Marc Vasseur
Mes meilleurs vœux à ma famille, à mes amis, à mes congénères bloggeurs, à tous ceux qui souffrent, à mes lecteurs. Que cette année vous soit fertile… et pleine de bons moments à saisir sans attendre.   Pour les autres et plus particulièrement à ceux qui regrettent, déjà, d'avoir glissé le nom de Nicolas Sarkozy un certain dimanche de mai… je vous adresse malgré cela mes bons vœux avec néanmoins une certaine amertume… l'argument du "ça aurait été pire" ne tient plus une seule seconde… et si ces neufs premiers mois ne vous ont pas encore convaincus… Je ne doute pas que les douze prochains mois achèveront de vous convaincre.   Ce soir à minuit outre l'année 2008, c'est aussi une mort programmée de la sécu qui arrive dans les décrets, dans les faits… la franchise médicale commence dès maintenant… et à cet instant, je me dis que "putain, il ne fait décidément pas bon être pauvre, moche et en mauvaise santé dans notre pays". Je pense à certains de mes proches OBLIGES, aux autres dans le même cas, de suivre des traitements réguliers, quasi quotidiens et désormais de "participer" financièrement à leurs soins. C'est de leur responsabilité ?… non c'est du ressort de la solidarité… c'est bien une des seules où on n'a pas choisi… celui d'être malade ou non…   Aux vieux dans ce cas et qui ont voté Sarkozy… je ne vous dis pas bonne année, bonne santé.   Aux sarkozizistes (jamais aussi bien à-propos ce "isme"… )… le fait que pour exister à minima, notre Premier Ministre fantôme François Fillon n'a trouvé que la suppression de la durée légale du travail et que cette annonce vous fasse bander alors manifestement, on n'appartient définitivement plus au même monde…   A vous… je ne souhaite certainement pas une bonne année… votre France du travailler, pour être exploiter encore un peu plus (à ce propos, avez-vous remarquer sur le déjà trop fumeux accord Continental sur le retour au 40 heures… 14% d'augmentation du temps travaillé, pour 6% de hausse moyenne du salaire… cherchez l'erreur…).   Je n'ose même pas parler des expulsions et des ces quotas "jubilatoires" pour donner le change à sa frange la plus extrémiste…   Que la France se rétrécie…   Enfin… si les tenants de la "Gauche Moderne" se reconnaissent dans toute cette politique néoconservatrice… en trois points, on a déjà un bel éventail (je n'ai pas le temps de reprendre le petit opus de Besson à ce sujet… mais probablement avait-il le pistolet sous la tempe pour l'écrire… ce n'est vraiment pas beau un traitre…)… J'avoue ma "troublitude" quand je pense à certains de mes amis… qui… semblent se frayer un chemin de traverse boueux dans ce marais nauséabond de la pensée politique qu'est le "sarkozizisme"…   Faut s'assumer… et s'avouer néocon… mais de grâce… qu'on ne vienne pas me parler de gauche… ou alors celle de Marcel Déat… la charge est violente comme l'est la politique de Sarkozy et Fillon à l'égard des plus faibles, des sans-grades, de vous, de moi ; et l'année sera du même tonneau… Donc pour eux… je ne sais quoi leur souhaiter… est-on encore du même monde, des mêmes combats…  
(Merci à Pierre Yves pour la photo).    

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marc Vasseur 262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte