Magazine Science

Le premier baiser

Publié le 01 janvier 2008 par Raymond Viger
(Agence Science-Presse) – Le premier baiser contient peut-être beaucoup plus d’informations que ne souhaiteraient en donner les adolescents. Selon un chercheur de l’Université d’État de New York à Albany, qui a «enquêté» sur les attitudes face au baiser de 1041 étudiants, le premier peut forger ou briser une nouvelle relation. Jusque-là, rien d’étonnant, mais la cause n’est pas juste «qu’est-ce qu’il embrasse bien» (ou mal). Selon ce chercheur, dont l’article est paru dans une revue appelée Evolutionary Psychology, hommes et femmes attendent des choses différentes du premier baiser (les femmes y attachent une plus grande importance émotive, les hommes y voient un moyen en vue d’une fin… devinez laquelle!), avec pour résultat que 59% des hommes et 66% des femmes ont rapporté avoir été initialement attirés par l’autre, mais ont perdu intérêt après le premier baiser.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raymond Viger 488 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog