Magazine

Le "Google" chinois "baidu" l'emporte face aux majors !

Publié le 01 janvier 2008 par Formatio

Les majors peinent à faire valoir leurs droits en Chine. Les grands labels musicaux Universal, EMI, Warner, Sony BMG et leurs filiales viennent d'être déboutés dans leur procès contre le premier moteur de recherches en chinois Baidu, accusé de violations des droits d'auteur de centaines de chansons. La Haute cour de justice de Pékin a estimé que le moteur de recherche ne violait pas les droits d'auteurs des grandes maisons de disques. Baidu s'est défendu en affirmant fournir seulement des liens aux internautes, ce qui, selon lui, n'est pas illégal. Les plaignants avaient décidé de faire appel en novembre après avoir été déboutés par un tribunal de Pékin en première instance. Les maisons de disques avaient entamé leur action en justice en 2005, accusant Baidu d'avoir mis à disposition des internautes 137 chansons. Elles réclamaient 1,67 million de yuans (environ 150.000 euros) de dommages-intérêts et des excuses publiques. Baidu est le moteur de recherches plébiscité en Chine : premier choix pour 74,5% des Chinois, écrasant le géant mondial Google, auxquels se rallient seulement 14,3% des internautes, selon une étude du Centre d'information sur Internet (CNNIC).

slogo-08-newyear.gif


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Formatio 3427 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte