Magazine

2008, année de défis

Publié le 01 janvier 2008 par Jean Lançon

A vous tous et toutes qui avez vu de la lumière et êtes entré(e)s ici, je vous souhaite une joyeuse année 2008, pleine de tout ce que vous en espérez.

Seulement l'espoir seul n'est rien, et ne sert à rien, s'il n'est pas accompagné d'une réelle volonté d'atteindre ses objectifs. C'est pourquoi, pour la première fois de ma vieille existence, je me suis fixé des objectifs.

Objectifs professionnels

Je me suis fixé un certain nombre de projets, avec des calendriers que je m'interdis de ne pas respecter.

Parallèlement, je passe le Karcher fais le ménage dans mes activités. J'arrête ce qui ne me rapporte pas (ou pas assez), ou qui ne me passionne pas (ou plus). Je refourgue tout ce qui à mes yeux a un peu de valeur, mais ne m'intéresse plus.

Objectifs en termes de productivité

J'ai profité des derniers jours de l'année 2007 (ce qui explique ma pause) pour relire (une révision ne fait jamais de mal) deux références à mes yeux essentielles :

- Le fabuleux billet de Marc Andreessen sur la productivité, dont j'ai déjà eu l'occasion de parler,
- Le livre tout aussi fabuleux de Christian Godefroy : "Le succès par la pensée constructive".

Pour faire très court, en 2008 je ne prends, à l'égard de qui que ce soit, aucun rendez-vous, sauf l'absolument nécessaire et inévitable. Mais rien qui puisse me "couper" dans un éventuel élan (de réflexion, de créativité, etc.). Je continuerai cependant, à mes heures de disponibilité, d'écouter mon entourage, mes contacts (réguliers comme occasionnels), et, sur le plan professionnel, suivrai mon instinct.

Les bonnes résolutions

Je suis prudent sur ce sujet, depuis que toutes mes "bonnes résolutions" de Nouvel An, formulées invariablement pendant de longues années, ont systématiquement échoué dès le 2 ou 3 janvier quand il s'agissait d'arrêter de fumer.

Pour le reste, mes bonnes résolutions consistent essentiellement à me cadrer dans une organisation un peu plus rigoureuse. Je suis d'une nature un peu "bordélique", et de surcroît je suis sujet à la procrastination. Sans m'astreindre à une quelconque routine toutefois, je ne vais désormais consacrer chaque espace-temps qu'à une chose à la fois.

Parallèlement, je vais tenter de régulariser mes heures de sommeil. En vérité, je commence un peu à me connaître, et il m'apparaît clair que si j'arrive à me réguler le jour dans mon organisation, mon sommeil se régulera tout seul. Ou du moins, mieux.

Et le blog dans tout cela ?

Je ne me suis pas fixé de discipline stricte concernant mon blog, mais m'étant cependant fixé des objectifs (particulièrement ambitieux) en termes d'audience, il va de soi que je ne pourrai pas me permettre de le laisser à l'abandon, ou même à l'état temporairement végétatif. De mars à décembre 2007, une fois décomptés les billets "campagne présidentielle" que j'ai ensuite effacés, et tenant compte de la pause de trois mois que j'ai faite entre mi-juin et mi-septembre, j'ai publié très exactement 137 billets ici. Avec plus ou moins de bonheur, de délicatesse, de pertinence et de succès. En 2008 je mise sur la qualité des billets, davantage que sur la quantité. Ce qui ne permet pas pour autant de prédire que les mises à jour de mon flux RSS seront moins fréquentes.

Petite précision quand même : les objectifs d'audience que je me suis fixés n'ont d'autre but que de partager des discussions avec le plus grand nombre possible de personnes. Je ne compte pas sur les revenus publicitaires qui pourraient être générés par ce blog. S'il m'en arrive un peu, tant mieux. S'il m'en arrive beaucoup, encore mieux. Mais ce n'est nullement ma préoccupation majeure. Si c'était le cas, certaines publicités qui m'ont été proposées, et que je sais très rémunératrices, figureraient sur ce blog. Mais hélas (ou tant mieux), je n'adhère pas à l'éthique ou aux pratiques commerciales de certains annonceurs : ils n'ont donc pas droit de cité dans ce qui reste, avant tout, mon espace.

En conclusion

2008 est pour moi une année de défis, vous l'aurez compris. Les défis me passionnent. Cette tension permanente, étroitement liée à des objectifs à atteindre, ce challenge me donne la pêche. Je me permettrai un conseil : ne manquez jamais une occasion de relever un défi. Surtout si c'est un défi, aussi fou puisse-t-il paraître, que vous vous lancez à vous-même.

Ah, une dernière chose !

Les commentaires ici sont encore assez timides. Je vous invite à vous exprimer sans réserve, car c'est aussi cela, le but d'un blog : échanger. Je vous demanderai simplement de commenter sous forme de discussion. Traduction : si vous avez un blog à promouvoir mais rien à dire dans une discussion donnée, je préfère que vous me contactiez par mail : blog (at) jeanlancon.com : si votre blog me semble intéressant, je me ferai un réel plaisir d'en parler pour vous filer un petit coup de pouce. En revanche, les commentaires du style "à ce sujet venez lire sur mon blog à cette adresse..." seront effacés. Merci de votre compréhension. Pour que tout soit clair, j'ai dans ma to do list un billet à rédiger, concernant l'orientation générale de ce blog ainsi que les conditions (très cool) d'utilisation.

A nouveau, bonne année à vous !

technorati tags: bonnes resolutions 2008 productivite procrastination 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog