Magazine Coaching

Sophie rêve du Petit Prince

Par Jean-Louis Richard

Sophie flottait dans cet espace connu d'elle seule, lorsqu'apparut l'astéroïde 328. C'était la planète du manager. Elle lui trouva un air familier, alors qu'elle était certaine de le rencontrer pour la première fois. Il était si occupé qu'il resta penché sur son clavier à l'arrivée de Sophie.

- Bonjour, lui dit Sophie. Que faites-vous ?

- Trois et deux font cinq. Cinq et sept douze. Douze et trois quinze, tu vois bien, je manage. Douze et ving-neuf quarante et un. Ouf ! Ca fait donc quinze millions huit cent trente-six mille sept cent quarante et un.

- Quinze millions de quoi ?

- Hein? Tu es toujours là ? Quinze millions de résultat opérationnel pour le dernier quarter 2007, voyons, tu vois bien ! J'ai tellement de travail! Je suis sérieux, moi, j'ai mon entreprise à manager ! Trois et deux...

- Pourquoi passez-vous votre vie à manager ?

- Ah, mais j'ai des responsabilités, je ne m'amuse pas à des balivernes ! J'ai beaucoup de collaborateurs qui passent eux aussi tout leur temps à manager, pas le temps de nous amuser !

- Pourquoi passez-vous votre vie à manager, répéta Sophie qui ne renonçait jamais à une question, une fois qu'elle l'avait posée.

Le manager leva la tête:

- Depuis quatorze ans que je manage mon entreprise, personne ne m'a jamais dérangé avec pareille question. Maintenant laisse-moi manager, je n'ai pas le temps de rêvasser.

- Qu'est-ce qui vous ferait plaisir si vous ne managiez plus du tout du tout ?

Le manager comprit qu'il devait répondre si il voulait se débarrasser de l'intruse sans perdre de temps :

- Des millions de choses, je ne sais plus...

- Quoi, par exemple ?

- Attends, ça me revient, partir chasser à l'aube avec mon ami Robert, fabriquer mon pain moi-même, retrouver Le Petit Prince au fond de ma bibliothèque et le relire en caressant mon chat, mais j'ai des responsabilités, moi, je n'ai pas le temps pour ces balivernes !

- Vous ferez tout ça quand, alors ?

- J'ai quarante-sept ans, je prendrai ma retraite dans dix-sept ans, six mois et treize jours, j'aurai gagné beaucoup d'argent, là je ferai tout ce qu'il me plaira.

- C'est donc si coûteux de chasser, de faire votre pain ou de lire Le Petit Prince ?

- Euh, non, ça ne coûte rien, mais là, j'ai mon entreprise à manager, je n'ai pas le temps de m'amuser.

- Si vous trouviez le moyen de manager autrement votre entreprise, qu'est-ce qui vous empêcherait de faire tout ce que vous aimez ?

Le manager ouvrit la bouche mais ne trouva rien à répondre. Son téléphone sonna, il répondit dans une langue que Sophie ne put comprendre. Lorqu'il raccrocha, elle avait disparu. Il se remit à manager. Il fallait faire vite, les forecasts du premier quarter 2008 étaient insuffisants.

Sophie sursauta. Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry venait de tomber de son lit. Il était 9h, la maison était calme en ce 1er janvier 2008.

Jean-Benoît, mais oui, c'était lui, le manager de son voyage éthéré. Ca méritait une petite visite, tout ça. Mais d'abord, Sophie avait d'autres activités, son agenda était très chargé. C'est qu'elle était très occupée, elle aussi...

Bonne année 2008, bonheur et santé à toutes et à tous, et si vous désirez garder intacte votre candeur de Petit Prince, c'est ici !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Louis Richard 39 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog