Magazine Culture

Les voeux du président de la république, un direct inutile

Publié le 01 janvier 2008 par Spies Virginie


Hier soir à 20 h, c'était le moment des traditionnels voeux présidentiels. Les premiers pour Nicolas Sarkozy qui, disait-on, voulait en faire un moment particulier et original.
Pourtant, l'ancien président  Jacques Chirac aurait pu dire que ces voeux ont fait "pschitt",  tant ils ont manqué d'originalité. Rien de particulier donc, si ce n'est un travelling avant au début de la séquence et la mention "en direct de l'Elysée". On voit bien ici ce qu'il peut y avoir dans la tête des conseillers de Nicolas Sarkozy. Ceux-ci savent que le direct est porteur d'authenticité, de vérité. Alors, celui qui prétend ne jamais mentir aux français utilise un processus authentifiant pour tenir son discours : "Il est en direct, il n'a pas peur de parler vrai, il dit la vérité, il est en communion avec nous" devraient alors penser les téléspectateurs.
Cependant, hormis quelques fautes de français regrettables, le direct n'a rien fait, rien autorisé, rien donné de plus car les voeux du Président de la République, ce n'est pas l'émission de Marc O' ni celle de Ruquier, ou alors il faut vraiment tout changer, et ne pas faire du neuf avec du vieux...
J'en profite pour vous adresser mes meilleurs voeux pour la nouvelle année, en direct de mon ordinateur...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Spies Virginie 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte