Magazine Auto/moto

Un peu d'histoire ... Il Duce et Alfa Romeo .. points communs

Publié le 29 décembre 2007 par Frédérique Barteau
Virtual Car .. et son billet du 29 Dicembre 2007 " All’asta la Alfa Romeo Spider di Mussolini " qui m'a incité à rédiger ce post .. le 27 février prochain, une Alfa Romeo 6C 2300 Spider de 1935 sera mise à la vente aux enchères au centre des congrès H&H; The Centaur de Centenham Racecourse. Ce véhicule d'exception est né de la volonté de Benito Mussolini qui en fut le propriétaire jusqu'à 1939. En 1936, le chauffeur de confince de Mussolini, Ercole Boratto a même participé à la célèbre course Mille Miglia. Victorieuse de nombreux prix (même récents comme le Pebble Beach Concours en 2005 et au Newyork Concours), cette 6C 2300 Spider sera mise aux enchères sur la base d'un million d'euros ..
Pour en revenir à Benito Mussolini, il faut savoir que c'était un passionné des automobiles... et principalement d'Alfa Romeo, dont il acquit (ou reçut en cadeau) les modèles les plus célèbres dont, entre autres, une Alfa Romeo "6C 1750" carrossée par Zaggatto. Le 24 avril 1932 , c'est au volant d'une Alfa Romeo 6C 1750 GT qu'il rejoint Rome .. en compagnie de Claretta Petacci .. C'est d'ailleurs le début d'une histoire d'amour et l'une aussi des plus tragiques !
Avant l'automobile, c'était à l'aviation, dès 1920, qu'il s'intéressait .. pilote confirmé, le volant l'a ensuite très vite attiré. Mussolini donnait même quelques "conseils" au constructeur italien. L'histoire racnte qu'il existe une lettre de lui evoyée à Nicolas Romeo dans laquelle il reconnaît que l'auto, la 6C Spider fonctionne parfaitement mais est dotée de "trop d'éléments étrangers" ... il entend par là "montre suisse", "klaxon français", et éléments Bosch donc allemands !! On ne compte pasle nombre d'Alfa Romeo qu'il a possédé .. et même de Lancia .. pour revenir finalement à Alfa Romeo !
Reconnaissons lui aussi la mise en place d'une véritable équipe de recherche que les carburants alternatifs .. dont des traces ont été retrouvées dans le reservoir de le 6 C mise en vente actuellement. A l'époque les ingénieurs italiens ont été mis à rude épreuve pour touver des solutions de remplacement à l'essence, carburant extrêmement couteux et oumis aux restrictions. Giacomo Âpre, Ministre de l'Agriculture du gouvernement de l'époque fasciste et Galeazzo Ciano, Ministre des Communications furent les plus vaillants supporteurs de la recherche et du développement d'une source alternative au combustible liquide...sous la direction de Mussolini !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédérique Barteau 1090 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines