Magazine

Editions Spéciale pour le FLY

Publié le 17 décembre 2007 par Tom Vanderstichele
Une nouvelle mission pour moi, Yoyo, l'exploration interstellaire à la recherche d'un être prisonnier depuis des lustres dans une cage, le Youki. Je peux également décrocher les lustres de la cage, pour me faire un peu de fric.
Cette mission, qu'est faite pour moi me permettera de voler là-haut dans les hautes sphères du rêve, loin de l'agitation terrestre et de tout ses petits tracas.
Rêver tout en étant éveiller est mon passe-temps favori, donc libérer le Youki et vendre les lustres c'est à ma portée.
Malgré mes voyages prochains vers l'espace interblogotique, je m'attarderai de temps en temps à ouvrir mes oreilles aux autres, en prenant soin que leurs paroles investissent mon cerveau ( de temps à autre j'ouvre les 2 oreilles pour laisser passer le flots des mots, ce qui me permet de laver mon cerveau ! ), ainsi donc je fais d'une pierre 2 coups : rendre service et m'entretenir la santé mentale
Donc mon nouvel objectif et mes hobbys me gardent serein et confiant en mon avenir, je suis fou et ça ne me gêne nullement.
Mon poste de commandant en chef du navire interblogotique "Chez Madame Yoyo" me prend tout mon temps, j'ai donc dus renoncer, pour l'instant, à des emplois sur Terre, et ce avec le consentement des différents Offices pour Les Emplois Terrestres. Je suis malgré tout encore soumis à un contrôle régulier par ces mêmes
Offices, pour qu'ils puissent ce rendre compte par eux-mêmes de mes capacités trop supérieures par rapport aux demandes mesquines des patrons potentiels.
A ce stade, vous vous dites: "Qui c'est ça?"
C'est tout simple: je suis moi après tout le reste, autrement dit je suis le dernier après vous. Je ferme la marche donc et par la même occasion les portes pour que nul ne puisse retourner en arrière ni arriver après moi.
Je suis le dernier et je tiens à le rester.
Ce que j'aime? Les poignés de portes facile à attraper, pour pouvoir fermer les portes rapidement. Car on a beau être le dernier, il ne faut pas traîner pour des futilités.
Ce que j'aime pas? Les internautes qui prennent le temps de lire des pages idiotes se trouvant sur le net. C'est vrai, comment peuvent-ils éspérer un jour devenir commandant en chef d'un navire interblogotique quand ils cherchent à s'instruire ainsi. Il n'y a pas de secret, les promotions dans la Marine interblogotique ne s'obtiennent qu'en visitant les multiples sites pleins de publicité et de dollars, avec des heures passées à surfer de Google vers Yahoo et vice versa jusqu'à ce que le forfait explose et que le compte en banque rende l'âme .
Ainsi votre banquier est, le seul sur Terre, habilité à vous remettre vos galons d'officier de la Marine interblogotique. Seul compte son jugement.
Voilà, c'était une Edition Speciale pour Les Liberateurs du Youki et de la dingue qui les commande, avec un post tous les 6 mois.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tom Vanderstichele 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte