Magazine Médias

Brothers & Sisters [5x 02]

Publié le 11 octobre 2010 par Lulla

dnes_season4_brothers_nora_

Brief Encounter // 9 17o ooo tlsp.

44030377

vlcsnap_32450
vlcsnap_51012

   Il y a deux types d'épisode dans Brothers & Sisters : ceux qui font avancer les intrigues, en général de manière dramatiquement fabuleuse et émouvante, et ceux, plus légers, qui ne font pas avancer grand chose mais qui vous amuse, vous donne la pêche, comme un feel-good movie. On pourrait avoir tendance à trouver ceux de cette dernière catégorie plus faciles et moins intéressants mais je n'en suis pas si sûr. C'est difficile de faire rire et peut-être encore plus dans un drama que dans une comédie où tout est fait pour ça. L'avantage de Brothers & Sisters, c'est qu'elle a brillamment réussi à le faire ces quatre dernières années. On est habitué à ce qu'elle soit bonne aussi là-dedans. D'ailleurs, quand on regarde bien, ce sont toujours les mêmes ressorts qui sont utilisés. Les imbroglios téléphoniques notamment. C'est curieux mais chez moi, ça fonctionne toujours à merveille. On sait parfaitement à quoi s'attendre mais la magie reste intacte. Puis il y a toujours un petit quelque chose qui fait toute la différence. En l'occurence, c'est l'introduction de Paige dans ces scènes. Elle est devenue une vraie petite adolescente, assez caricaturale, mais on nous y a pas mal préparé ces derniers temps et comme un an a passé, ça ne m'a pas choqué. Ce n'était pas la partie la plus passionnante de l'épisode mais c'était sans doute la plus réaliste.

   Celle de Kevin et Scotty par exemple est beaucoup moins réaliste, et je ne vois pas bien où les scénaristes veulent en venir. J'aimerais que l'histoire avec Matteo s'arrête là mais je crains qu'on ne nous l'impose encore quelques temps. D'un autre coté, si elle n'est pas plus creusée, je ne vois vraiment pas du tout son intérêt. Heureusement, Nora s'en est mêlée et une fois incorporée au reste, elle ne faisait pas tâche. Nora nous a fait du grand Nora, ce qui est rassurant après son égarement lors du Season Premiere, parfaitement légitime et très bien écrit. N'empêche que c'est cette Nora-là qu'on adore, celle qui se mêle de tout et qui distribue les bons et surtout les mauvais points à la fin. La scène des quatre vérités balancées à chacun de ses enfants était un peu redondante par rapport à celle de l'épisode précédent mais nécessaire. Puis c'est son rôle après tout. Je ne vais pas relever chaque moment d'émotion et chaque instant comique mais je crois qu'on a tous beaucoup ri lors de cette réplique mémorable : "I'm not a lesbian, i'm a florist !". C'était énorme ! Et chapeau aussi à Calista Flockhart qui a enfin pu exercer ses talents comiques après de longs mois de tragédie. Elle était excellente, sans surprise. La prestation de Patricia Wettig est particulièrement admirable également mais son intrigue souffre presque d'un manque de puissance dramatique. Je pense que les scénaristes en gardent sous le coude pour le retour de Rebecca et ils n'ont sans doute pas tort.   

vlcsnap_40014
vlcsnap_35324

// Bilan // Brothers & Sisters est avant tout une dramédie et cet épisode est là pour nous le rappeler. Un genre peut parfois prendre l'avantage sur l'autre mais ils co-habitent le plus souvent à merveille.

44069764


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte