Magazine Banque

Alan Grayson : "les banquiers américains sont des voleurs et des fraudeurs"

Publié le 04 octobre 2010 par Trappe à Phynances

Alan Grayson
Pierre Jovanovic, auteur de 777 - La Chute du Vatican et de Wall Street selon Saint-Jean, publie dans sa revue de presse une nouvelle assez extraordinaire. Ça se passe de commentaire :
Écoutez bien le démocrate Alan Grayson (Floride du sud) qui explique comment les banques américaines en sont arrivées à fabriquer des faux documents de saisies, des faux commandements de payer, des centres d'appel en Inde, à antidater les PV, à faire des fausses signatures sur des documents donnés aux juges et à saisir les maisons des gens sans même qu'elles soient les propriétaires hypothécaires de la maison ! Un robot "huissier" signe des dizaines de milliers documents à la volée. Dans la grande majorité des cas, les banques ont saisi les gens avec des faux documents et tout ça pour gagner "de l'argent le plus vite possible et au moindre coût". Greyson les accuse être des voleurs. Les Américains n'en reviennent pas. C'est le scandale Bettencourt puissance mille, version américaine, la JP Morgan et la Bank of America ont annoncé ce week-end qu'elles stoppaient les saisies "pour y voir clair". Les crétins qui gèrent ces machines ont saisi des gens pour 75 dollars de retard sur frais de dossier, ou des gens qui avaient payé leur maison cash. Moralité, les banquiers américains sont bien tous des voleurs professionnels, puisqu'ils fabriquent des faux documents pour voler les maisons des gens, y compris celles qui n'ont pas été achetées à crédit. Ça sent vraiment mauvais aux US.

Le plaidoyer d'Alan Grayson :


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Trappe à Phynances 192 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines