Magazine High tech

Preview de Bioshock : Infinite.

Publié le 11 octobre 2010 par Gameinvaders

Ah, Bioshock ! Tout un univers… Survivre d’un accident d’avion , plonger dans les abîmes de l’Océan Atlantique, découvrir une ville sous-marine : Rapture, explorer un ancien havre de paix devenu enfer, modifier son ADN en s’injectant des Plasmides, rencontrer les légendaires Gardiens. Bref, il y a de quoi faire ! Mais… quelque chose à changé dans ce nouveau Bioshock, non ? Et bien,  C’est à travers 10 minutes de vidéo-gameplay (disponible plus bas) diffusées il y a quelques semaines que nous pouvons nous forger un aperçu de ce que nous réserve ce prochain chapitre.

 

Décours bioshock infinite

Même en plein air, Bioshock a sut créer un univers démentiel !

Oubliez la citée mythique et l’époque des derniers Bioshocks ! Ce nouveau  volet nous amène dans un tout autre univers.  Vous étiez habitué à être entouré par une quantité effroyable d’eau ? Préparez- vous car le changement est radical et même ! C’est le vide qui vous submergera à Columbia. Rapture n’est plus mais Bioshock demeure. Et pourtant 2K garde bien son style ! On reconnait sans problème la patte graphique des développeurs avec une créativité à toute épreuve ! Je ne vais pas y aller par quatre chemins : le jeu m’avais déjà en grande partie conquis juste en me faisant découvrir cette véritable ville flottante qui allie à merveille technologies et  mécaniques des années 50. En effet pour moi l’ambiance et l’immersion étaient déjà clairement au rendez-vous. En se baladant un peu dans la ville on voit déjà la folie qui s’est emparée de la ville et de ses habitants. On notera par exemple les rues désertes, le son intrigant des cloches,  une femme qui balaie machinalement l’entrée d’une maison en flamme … Et je ne parle pas de ces somptueux bâtiments maintenues dans les airs  par des ballons dirigeable et des réacteurs !

Combinaison de pouvoirs.

Nuage de pluie + foudre = ?

Niveau idées et gameplay, on retrouve ce que Rapture nous proposait déjà sur pas mal de points. Columbia est elle aussi le résultat d’une utopie qui a rapidement maltournée. Pas d’inquiétudes ! C’est bel et bien un fps l’exploration sera de mise ! et les fioles de plasmides sont elles aussi au rendez-vous ! Pour ceux qui ne connaitraient pas, il s’agit d’un item permettant de modifier son ADN et de disposer de pouvoirs plutôt étranges mais vraiment jouissifs. On pourra par exemple lancer des éclairs, projeter des objets, embraser vos ennemis et bien d’autres encore ! Petite nouveauté plutôt sympathique : on pourra combiner ses pouvoirs avec ceux d’une mystérieuse fille pour être encore plus dévastateur. Pour ce qui est du scénario, on nous propose cette fois d’incarner Booker DeWitt, en 1912, et notre quête en tant que chasseur de prime/détective est de retrouver une jeune femme disparue il y a environ 15 ans.


Dans la vidéo elle même, certain rebuterons l’enchainement des scènes et trouverons ce nouveau Bioshock plutôt bourrin. Je ne peux pas vraiment les juger mais à mon avis le jeu ne sera très certainement pas sous cette forme et laissera place au plaisir de l’exploration pour les volontaires. Il faut quand même noter que le joueur à déjà pas mal de plasmides dans la vidéo, ce qui confirme qu’il s’agit très certainement de plusieurs scènes du jeu qui ont été regroupé pour former un trailer global. D’autres encore critiquerons que l’action ne se déroule plus à Rapture. Pour ma part, ce nouveau Bioshock est une bouffée d’air frais que j’attends avec impatience. Il a sut me séduire par son ambiance, son gameplay, et surtout les magnifiques décors ainsi que les nouveautés proposées qui ont l’air bien fun comme par exemple le moyen de transport plutôt original utilisé dans cette nouvelle ville !
Il ne reste plus qu’à s’armer de patience et d’attendre 2012 pour pouvoir s’éclater !


Bande annonce : Bioshock Infinite Gameplay
envoyé par Gameinvaders.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gameinvaders 3370 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte