Magazine Sport

Hockey-sur-Glace Le jeune de la semaine : Maxime Suzzarini

Publié le 12 octobre 2010 par Gresports
Hockey-sur-Glace Le jeune de la semaine : Maxime Suzzarini
Gre-Sports vous propose désormais chaque semaine l'interview d'un jeune joueur des Brûleurs de Loups. Au menu : son parcours, ses ambitions personnelles et collectives et un retour sur sa prestation du week-end. Aujourd'hui, le grand Maxime Suzzarini qui évolue avec les Espoirs et a fait quelques apparitions avec les pros cette saison.
Son parcours : « J'ai commencé le hockey à l'âge de 5/6ans. Un sport parmi d'autres à l'époque puisque j'ai pratiqué de très nombreuses disciplines, souvent en même temps, quand j'étais jeune. C'étaient surtout des sports collectifs mais j'ai aussi essayé l'escrime par exemple pendant deux mois. C'est à partir de la 6ème/5ème que j'ai commencé à me consacrer uniquement au hockey. Déjà à l'époque j'avais des dimensions physiques au-delà de la moyenne. J'ai toujours été un peu au-dessus des autres !
J'ai commencé à jouer à Grenoble mais je suis parti deux ans à Mont-Blanc lors de ma dernière année minime et de ma première année cadet. Puis je suis revenu évoluer ici. Comme mes parents habitaient à une soixantaine de kilomètres, j'ai d'abord été hébergé dans une chambre du centre de formation du FCG avec 3 ou 4 autres hockeyeurs. Depuis l'an passé je suis en appart', cette saison en collocation avec trois autres hockeyeurs !
J'évolue encore avec les Espoirs mais depuis cette saison également Jean-François Dufour m'a convié aux entraînements des pros. Même si je ne suis que le 13ème attaquant de l'effectif, je suis régulièrement sur les feuilles de match du fait des quelques blessés et j'ai déjà eu un peu de temps de glace. 
Mon meilleur souvenir pour le moment est le titre de champion de France Espoirs obtenu l'an passé. Avec cette équipe, on a été très souvent placés mais jamais gagnants. Je ne compte même plus nos participations au carré final... Pour moi, ce titre a été d'autant plus un soulagement que Mont-Blanc a été champion l'année où je suis parti !
»

Ses objectifs :
« Le hockey est un vrai investissement. Je passe ainsi plusieurs heures par jour sur la glace tous les jours et les week-end sont bien chargés. Cela reste toutefois prématuré d'en parler comme d'un métier, surtout en France où si l'on peut en vivre, cela ne permet pas non plus de mettre de l'argent de côté. Je me dis qu'il faut en profiter le temps que ça marche mais je vais continuer les cours. Mon objectif est quand même de parvenir à passer pro.
Je n'avais jamais imaginé m'entraîner avec le groupe pro quotidiennement et pourtant c'est devenu le cas. Donc forcément je pense de plus en plus à poursuivre dans cette voie là. Mais pour cela il va falloir encore progresser. Il me reste encore à travailler sur le plan physique car ma taille et mon poids sont autant des qualités que des défauts pour le moment. Cela me limite notamment sur mon explosivité et ma rapidité, les deux secteurs que je dois vraiment chercher à améliorer. Mais le fait de m'entraîner avec les pros et d'avoir parfois un peu de temps de glace me permet de progresser beaucoup plus rapidement. Et je me sens d'autant mieux quand je joue derrière avec les Juniors.
En ce qui concerne les objectifs collectifs, rejouer le titre avec les Espoirs. Une fois qu'on y a gouté...
 »

Sa saison jusqu'à présent :
« Avec les pros j'ai été très marqué par le match à Villard même si je ne suis pas entré en jeu. C'était déjà quelque chose d'assister ça du banc ! C'était un sacré match, avec une grosse ambiance et d'autant plus agréable que l'on s'impose au final aux pénaltys. J'ai vraiment trouvé l'atmosphère exceptionnelle et j'ai envie de retrouver ça rapidement. Je pense que cela peu aussi servir de déclic pour l'équipe.
Sinon avec les Espoirs le début de saison est correct. Ce week-end, nous avons battu Mont-Blanc 8-2. Personnellement, j'ai trouvé mon match moyen. Le score est large mais ce fut quand même très difficile. Notre gardien a bien tenu la baraque et on a su marquer aux bons moments.
On se déplace à Rouen ce week-end, en partant en bus juste après le match des pros. On s'attend forcément à un très gros match mais ça peut être l'occasion de marquer des points sur le plan mental.
 »
Frédéric Sougey
Maxime Suzzarini en bref :
Né le 7 décembre 1991 à La Tronche
2m01, 108 kg
Poste : Ailier gauche
Étudiant en DUT GEA (cours à distance).

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gresports 1061 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine