Magazine Médias

Chili. Dix mineurs sauvés, l'opération se poursuit heure par heure...

Publié le 13 octobre 2010 par Glandouillage

Après plus de deux mois bloqué dans une mine voici la remonté à la surface du premier mineur chilien.

Le premier des fameux 33 mineurs qui sont bloqués dans cette mine de cuivre du Nord du Chili a enfin été sortie de son calvaire. Avec une remonté en 10 minutes seulement pour 1H prévue là encore, comme pour les délais pour creuser un puit de secours, l’attente aura été plus courte que prévue. Et c’est légèrement après minuit heure locale en ce mercredi 13 octobre que Florencio Avalos 31 ans atteint la surface.

Après 69 jours sous terre par 700 mètres de profondeurs le premier mineur du groupe des 33 a retrouvé sa femme, son père et surtout son fils très heureux et en larmes comme le montre les images. Ce terrible accident et l’éboulement du passage vers la sortie et la formidable aventure de ces 33 mineurs bloqués dans leur mine pendant un temps records aura fait les unes du monde entier. Plus de 2000 journalistes sont d’ailleurs actuellement sur place pour commenter l’évènement du jour avec la sortie de la mine dans leur capsule de secours et cette remonté à la surface des 33.

Le premier secouru, Florencio Avalos, 31 ans, a serré dans ses bras son enfant de sept ans, Byron, puis son épouse Monica. Il donné une accolade à la première Dame Cecilia Morel, au Président Sebastian Pinera, qui a salué dans le sauvetage une opération "sans comparaison dans l'histoire de l'humanité".
Une heure plus tard était hissé Mario Sepulveda, 39 ans, qui a sauté comme un cabri, brandissant le poing en l'air et serrant dans ses bras secouristes, ministres, président. Après son épouse, Katty.
Puis Sepulveda a déclenché l'hilarité en tirant d'un sac de petites roches brillantes venues du fond de la mine, qu'il a distribués aux secouristes, au président, au ministre des Mines.
"Il m'a surpris avec son sac d'+or+ pour le président. Toujours le même avec ses blagues", a commenté son père.
"Chi-chi-chi, le-le-le ! Viva Chile, mierda !" (Merde, vive le Chili !) " !a crié le mineur, casqué et les yeux protégés par des lunettes spéciales, après plus de deux mois de pénombre.
"J'ai été avec Dieu, et avec le Diable. Je me suis bagarré avec eux", a raconté Sepulveda peu après, aux côtés de sa femme et de ses deux enfants, dans un bref monologue à une caméra, diffusé sur la télévision publique chilienne.
Le mineur a demandé qu'on ne traite pas les 33 "comme des artistes ou des journalistes, s'il vous plait. Je veux qu'on me traite comme un mineur".
Après eux, ont émergé Juan Illanes, 52 ans, le Bolivien du groupe Carlos Mamani, 23 ans, le benjamin Jimmy Sanchez, 19 ans, Osman Araya, 30 ans, José Ojeda, 46 ans, Claudio Yanez, 34 ans puis le doyen Mario Gomez, 63 ans.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Glandouillage 27280 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog