Magazine Autres sports

Le top 10 6VB: Les meilleurs porteurs de ballon

Publié le 16 octobre 2010 par Sixverges
Le top 10 6VB: Les meilleurs porteurs de ballonL'ami JR nous dresse une liste des superstars du jeu de course...
Brett Favre contre son ancienne équipe, le retour de Holmes, Pace et Revis chez les Jets, l’arrivée de Randy Moss au Minnesota, les RB des Jets qui pètent le feu, le Brett encore et ses photos compromettantes, il y avait plus d’intrigues dans un seul match de football que dans une saison complète de votre téléroman préféré lundi soir dernier.
Et pourtant, il y en a une qui a été complètement noyée par le reste, mais qui mérite qu’on s’y attarde. Une confrontation entre un des meilleurs porteurs de ballon de l’histoire de la NFL, LaDainian Tomlinson et un RB qui fera sans doute partie des GOAT (Greatest of all Time) dans quelques années, Adrian Peterson. En cette ère de jeu aérien, les vrais RB dominants sont rares, donc cette confrontation entre 2 d’entre eux nous a inspiré un top-10 des meilleurs porteurs de ballon de l’histoire.
10 ) Franco Harris, 1972-1984, 12 120 vgs, 91 TD : Pierre angulaire du champ-arrière des Steelers dans leur grande dynastie des années 70, Franco Harris détient encore les records pour le plus de portées de balles et de verges accumulées au Super Bowl. Il revendique 4 bagues de champion, tout en étant le MVP du Super Bowl de 1975. Le RB de descendance italienne à participé à 9 Pro Bowl consécutifs entre 1972 et 1980. Sa place dans l’histoire est toutefois controversée vu sa grande tendance à sortir éviter les contacts, préférant souvent courir à l’extérieur du terrain, un peu comme Sean Alexander le faisait. Mais lorsque tu portes le ballon 2949 fois en carrière, on présume que tu as aussi mangé ta part de coups… Harris pouvait aussi capter des ballons en sortant du backfield et c’est d’ailleurs de là que provient le jeu le plus célèbre l’impliquant, soit The Immaculate Reception.
9 ) LaDainian Tomlinson, 2001-…, 12 925 vgs, 141 TD : En pleine renaissance avec les Jets, l’ancien Chargers est déjà au 7e rang de tous les temps pour les verges accumulées et 2e derrière Emmitt Smith pour les TD. Il détient aussi le record pour le plus grand nombre de TD en une saison, un incroyable 31 réalisé en 2006. Dès sa saison recrue en 2001, il a amassé plus de 1200 verges au sol, en route vers 8 saisons consécutives de plus de 1000 verges avec les Chargers, Il excelle également dans le jeu aérien, ayant accumulé plus de 4000 verges en carrière de cette façon. Il a même lancé des passes de TD… Ne lui manque qu’à connaître du succès en séries pour s’élever parmi les plus grands
8 ) Tony Dorsett, 1977-1988, 12 739 vgs, 77 TD : L’ancien Cowboy est le seul joueur de l’histoire à avoir gagné le trophée Heisman, le championnat national universitaire, le Super Bowl et à être intronisé au temple de la renommée, autant du football collégial que du football professionnel. Il a gagné le Super Bowl à sa saison recrue, pendant laquelle il avait obtenu 1007 verges de gain et 12 TD, suffisant pour mériter le titre de recrue de l’année. Malgré 4 sélections au Pro Bowl et une saison de 1646 verges en 1981, il n’a jamais mené la ligue au niveau au sol, mais détient un record imbattable, soit la plus longue course from scrimmage , un effort de 99 verges contre les Vikings en 1983.
7 ) Marshall Faulk, 1994-2005, 12 279 vgs, 100 TD : Vous commencez à comprendre le concept, il faut avoir couru dans les 12 000 verges pour être dans cette liste!! Faulk a débuté sa carrière à Indianapolis, mais c’est comme pièce maîtresse du Greatest Show on Turf des Rams de St Louis au début des années 2000 qu’il a laissé sa marque sur le football. Il détenait le record du plus de verges from scrimmage en une saison jusqu’à l’an dernier (Chris Johnson des Titans est celui qui l’a battu). L’exploit de Faulk fut accompli en 1999, alors qu’il avait totalisé 2429 verges au total (1381 au sol et 1048 par la passe), devenant le 2e homme seulement à amasser plus de 1000 verges de gains dans les 2 catégories. D’ailleurs, Faulk a gagné près de 7000 verges dans les airs. Un des porteurs les plus versatiles de l’histoire…
6 ) O.J. Simpson, 1969-1979, 11 236 vgs, 61 TD : La plupart d’entre nous se souvenons d’O.J. pour ça ou pour ses grands talents d’acteur dans l’Agent fait la farce, mais les lecteurs aux tempes grisonnantes se souviendront que Simpson était avant un fichu de bon porteur de ballon. Avec les Bills dans les années 70, Simpson est devenu le premier porteur de ballon à accumuler des gains au sol supérieurs à 2000 verges en une saison et il demeure à ce jour le seul à l’avoir fait en seulement 14 parties. Il a gagné le trophée Heisman au collège, participé à 6 Pro Bowls et a longtemps détenu le record pour le plus grand nombre de verges accumulées au sol dans un seul match, grâce à une performance de 273 verges contre Détroit en 1976. Bizarrement, lui a conservé son Heisman, la NCAA préférant laisser le trophée dans les mains d’un meurtrier plutôt que d’un joueur qui accepte des cadeaux d’un agent!! Ben coudonc…
5 ) Eric Dickerson, 1983-1993, 13 259 vgs, 90 TD : Même s’il a aussi joué avec les Colts, les Raiders et les Falcons, c’est du Eric Dickerson qui a joué avec les Rams (alors à Los Angeles) qu’on se souviendra. Il a commencé sa carrière sur les chapeaux de roues, amassant plus de 1800 verges au sol et 18 TD dès sa saison recrue, un effort qui lui vaudra évidemment le titre de recrue de l’année. Il est entré dans l’immortalité la saison suivante, obtenant 2105 verges au sol, un record qui tient toujours. Dickerson a participé à 6 Pro Bowls et connu 7 saisons consécutives de plus de 1000 verges, soit les 7 premières années de sa carrière de 11 saisons.
4 ) Jim Brown, 1957-1965, 12 312 vgs, 106 TD : Pour plusieurs, cet ancien des Browns de Cleveland est le meilleur RB de tous les temps (faits saillants ici). Il est vrai qu’il a complètement réécrit le livre des records de la position, ce dernier détenant les marques pour le plus de TD et le plus de verges accumulées (dans une saison et en carrière) à sa retraite en 1965. Il a maintenu une ahurissante moyenne au sol de plus de 100 verges par match et seul LaDainian Tomlinson a inscrit 100 TD plus rapidement que lui dans l’histoire de la NFL. Vedette sportive noire aux moments forts de la bataille des droits civils, il fut très impliqué dans cette cause également. Reconnu pour sa combinaison explosive de vitesse et de puissance, il a définitivement changé la façon de jouer la positon de porteur de ballon dans la NFL.
3 ) Walter Payton, 1975-1987, 16 726 vgs, 110 TD : En voici un autre qui reçoit plus que sa part de considération au titre de meilleur de tous les temps. En 1984, 20 ans après la retraite de l’autre, c’est Payton qui a battu le record de Jim Brown pour les verges totales accumulées au sol lors d’un match au Soldier Field. Payton a conservé le record jusqu’à ce qu’Emmitt Smith le brise à son tour 2002. Le roi du « stutter step » fut un porteur agressif qui n’a jamais refusé le contact comme en témoigne sa devise « never die easy ». Surnommé « Sweetness », Payton a participé 9 fois au Pro Bowl et remporté le Super Bowl avec les Bears en 1985. Payton est aussi célèbre pour ses non-célébrations de TD, se refusant à toute chorégraphie, se contentant de remettre le ballon à l’arbitre chaque fois. Pourtant, sa participation au fameux Super Bowl Shuffle des Bears de 1985 laissait entrevoir du talent!!!
2 ) Emmitt Smith, 1990-2004, 18 335 vgs, 164 TD : Brown et Payton sont presque universellement reconnus comme de meilleurs porteurs de ballon que cet ancien Cowboy, mais c’est quand même Smith qui détient le record pour le plus grand nombre de verges en carrière et le plus de TD en carrière. Avec Troy Aikman et Michael Irwin, Smith a constitué les 3 amigos, les meneurs de la dynastie de Dallas dans les années 90. Il a aussi excellé quand ça compte, détenant le record du plus de TD en séries avec 21 en plus de ses 3 bagues du Super Bowl et d’une victoire à Dancing with the stars!!! Smith a amassé plus de 100 verges au sol dans 2 de ses 3 participations au Gros Match cueillant au passage le titre de Super Bowl MVP en 1994. Pas mal par un gars jugé trop petit par plusieurs pour jouer dans la NFL lors de sa carrière collégiale et qui a vu les Jets sélectionner l’anonyme Blair Thomas devant lui au repêchage de 1990.
1 ) Barry Sanders, 1989-1998, 15 269 vgs, 99 TD : Sans aucun doute, le porteur de ballon le plus excitant à avoir joué au football. Ses feintes et son agilité lui permettant de déculotter ses adversaires et d’y aller de plusieurs courses mémorables. Et tout ça au sein d’une équipe poche, sans ligne offensive, receveurs ou QB de qualité. Cette culture de perdant à Détroit a d’ailleurs incité Sanders à prendre sa retraite beaucoup trop tôt, alors qu’il était encore au sommet. Il a facilement brisé la barre des 1000 verges de gains à chacune de ses 10 saisons dans la NFL (sa pire étant de 1115 verges) et fut invité au Pro Bowl à chacune d’entre elles. Mais plus que les stats, c’est la manière qui impressionne avec Sanders et qui le place au sommet de cette liste.
Malgré le jeu aérien dominant aujourd’hui, il demeure intéressant de suivre la marche vers l’histoire de certains RB actuels, comme Adrian Peterson et Chris Johnson. Dans quelques années, ils parviendront probablement à trouver leur place sur cette liste.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines