Magazine Humeur

lettre d’une mère à ses enfants

Publié le 21 octobre 2010 par Raymondviger

Témoignage d’une mère à ses enfants que vous avons reçu.

Pourquoi m’oublier?

Dossier Famille

lettre-mere-enfant-famille Où sont ma famille, mes enfants  qui ont remplis ma vie d’amour? Pourquoi suis-je laissée dans un foyer? Est-ce qu’aujourd’hui je fais encore partie de cette belle vie?  Pour le pire ou le meilleur?

Je pleure quand je suis laissée seule à moi-même, sans vous voir.  Je vous aime tant. J’aurais souhaité vous voir de temps en temps avec un peu d’amour et un petit sourire. Pour me dire que vous m’aimez encore, pour sentir que vous ne m’avez pas oubliée.

Mon coeur est si froid et si chaud de vous voir de temps à autre à mes côtés. Je ne vous en veux pas, je vous aime tant! Je pense au bonheur du passé pour continuer, un jour à la fois, avant mon dernier voyage vers l’éternité!

Je pense à vous tous, mais qui pense à moi?

Je vous aime quand même et moi, je ne vous oublierai pas.

Maman

Autres textes sur Famille

Avant d’être papa

Ressources pour les familles et les enfants

Droits des enfants

Influences des parents sur l’éducation de leur jeune

Le courage d’une mère aveugle

Rapper et père de famille

Ressource pour père monoparental

Le suicide de notre enfant

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raymondviger 8675 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog