Magazine Amérique latine

Comment une boulette de papier a fait de José Serra la risée du Brésil

Publié le 21 octobre 2010 par Abracarioca

Hier soir déjà, une dépêche AFP m’avait exaspérée: titrée “José Serra agressé par des militants du PT de Lula à Rio”, elle citait abondamment les partisans du candidat à l’élection présidentielle José Serra le décrivant comme ayant reçu “un objet lourd” sur la tête lors d’une confrontation avec des militants de gauche, “agression” qui l’aurait conduit à suspendre sa campagne pendant 24 heures sur ordre d’un médecin. Au passage, les militants du PT étaient comparés… à des SS.

Pourtant, sur les images qui commençaient déjà à circuler, Serra n’avait pas l’air blessé et on disait que le projectile en question était un simple rouleau de scotch.

Vingt-quatre heures plus tard et cette “agression” est maintenant devenue la risée d’une très grande partie du Brésil. En effet, des vidéos plus complètes sont apparues et il semble bien que le projectile était… une simple boule de papier! Je vous laisse constater par vous-mêmes: 

Evidemment, la tentative éhontée d’exploitation de cet incident mineur par le camp Serra a suscité de très nombreuses moqueries; si nombreuses qu’elles ont atteint les Trending Topics mondiaux de Twitter. Vous avez peut-être remarqué les hashtags satiriques correspondants: #boladepapelfacts mais aussi #serrarojas, une référence footballistique. Rojas, c’est ce gardien de but chilien qui s’est rendu célèbre par sa tentative de tricherie contre le Brésil durant un match éliminatoire pour la Coupe du Monde 1990: il avait fait semblant d’avoir été blessé par un fumigène lancé depuis les tribunes, mais s’était en fait auto-mutilé pour que son équipe remporte le match. C’est la vidéo qui avait permis de démonter cette supercherie préméditée. L’analogie Serra-Rojas devrait donc finir d’enfoncer la campagne du second tour du candidat du PSDB, déjà donné perdant. Et ce d’autant plus que Lula a maintenant fait sienne cette comparaison née sur les réseaux sociaux, en déclarant que “le mensonge de Serra est pire que celui de Rojas“.

Les jeux semblent donc faits et l’étaient sûrement déjà, mais cet épisode nous aura surtout permis de rire un bon coup aux dépends du candidat. Le magazine Carta Capital a recensé ici les meilleurs tweets sur le sujet.

Si vous voulez participer, un jeu en Flash est déjà disponible vous propose de marquer des points en lançant des boulettes sur Serra: http://mypix.com.br/fun/joguinho-acerte-o-serra/

Partager

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Abracarioca 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte