Magazine Autres sports

La Table Ronde 6VB, semaine 7

Publié le 22 octobre 2010 par Sixverges
La Table Ronde 6VB, semaine 7Au programme cette semaine: Eagles-Titans, Steelers-Dolphins et évidemment Vikings-Packers. Nos invités sont notre buddy Patate583 et Kadidja du blog The Guy Whisperer. Enjoy.
-Philadelphie à Tennessee-
Nick T: un bon duel intra-conférence entre deux clubs qui semblent sérieux. Les Eagles seront privés de DeSean Jackson et Jason Peters, ce qui risque de compliquyer la tâche de leur offensive. Malgré l'instabilité au poste de QB, le Philly vient au 6e rang de la ligue pour la moyenne de points marqués, ce qui est pas pire. Les Eagles sont toutefois 22e en termes de verges allouées au sol et c'est ce qui leur compliquera la vie à Nashville. Les deux QBs de Titans sont amochés alors Jeff Fisher risque de vouloir opter pour du extreme ball control et la défensive en vert va s'essouffler. En plus, les Titans sont à la maison... Eagles 17, Titans 24
Pick: je sais vraiment pas quoi penser de ce match. Les deux ont une fiche de 4-2. Philadelphie est meilleur par la passe que par la course, Tennessee est meilleur par la course que par la passe. Philadelphie est meilleur contre la passe que contre la course, Tennessee est meilleur contre la course que contre la passe. Les Titans blitzent beaucoup et mènent la ligue pour le nombre de sacks (24), alors que la ligne offensive des Eagles est la 3e de la ligue à avoir accordé le plus de sacks. Vick sera disponible mais Kolb commencera le match. Vince Young est un game-time decision et Kerry Collins est vieux et a mal à la main. Venez pas me faire croire que vous gageriez votre char pis l’argent du beurre sur ce match… PHI 27 – TEN 24.
Patate583: Ce duel est intéressant pour plusieurs raisons. Tout d'abord, les quart-arrières ont vécu leur part de difficultés durant les deux dernières années. Je ne crois pas avoir besoin de rappeler la situation de Kolb à Philadelphie, mais il ne faudrait pas oublier que Vince Young a aussi vécu sa part de misère durant leur carrière. Alors, attendez-vous à un reportage de ce genre dans l'avant-match de cette rencontre. Maintenant, pour le match, les Aigles vont devoir jouer sans quelques morceaux importants de la formation en Peters et Jackson. Les Titans, eux, attendent encore pour une performance incroyable que Chris Johnson est capable de leur donner. Alors que leur QB sera amoché, je crois que les Titans opteront encore plus pour la course, si c'est possible, et Johnson connaitra un bon petit match. Titans 24, Aigles 14
Kad: C’est un duel qui serait certainement plus prometteur si l’équipe des Eagles n’était pas aussi décimée que le National de Québec dans Lance et Compte le film. Les Eagles devront se passer des services de DeSean Jackson et Jason Peters, entre autres, alors qu’ils affrontent une équipe avec une défensive étanche et physique; ça risque de leur faire mal, littéralement. On pourrait penser que le fait que Young ET Collins ont dû manquer l’entraînement cette semaine pourrait aider Philadelphie, mais il y a fort à parier que les Titans vont privilégier le jeu au sol pour aider leurs QBs et la défensive des Eagles est moins solide dans ce genre de conditions. L’idéal, ça serait que la défensive de Philly réussisse à élever son jeu à un niveau surhumain pour pallier aux manques de son offensive, mais comme c’est le genre de phénomène miraculeux qu’on voit surtout dans les films de football de série B, je vais miser sur les Titans. Eagles 14, Titans 24
-Pittsburgh à Miami-
Nick T: Un vrai de vrai duel de l'AFC comme on les aime. J'aimerais bien croire à une victoire des Dolphins mais, même à domicile, je ne pense pas qu'ils sont rendus là. La formation miamite a bien fait à Green Bay la semaine dernière mais ils ont rencontré les Packers à un bien bon moment et je ne me fie pas trop sur ce match. Ben Roostenbooger devrait avoir pris sa vitesse de croisière et les Steelers me semblent meilleurs que les Fins dans toutes les facettes du jeu. Steelers 28, Dolphins 10
Pick: au moment d’écrire ces lignes, je suis en train de regarder l’Oregon planter UCLA avec son blur offense, une version extrême du no-huddle que les Colts ont utilisée un peu la semaine passée contre Washington et qui permet de traverser le terrain en ridiculement peu de temps. Mettons qu’offensivement parlant, ce match risque d’être exactement le contraire. Malgré le retour en force de Graine-Grise la semaine passée, les Dolphins ont la 6e meilleure défensive de la ligue contre la passe, donc les Steelers devront varier leurs drives avec une solide dose de course au sol. Miami, quant à eux, affrontent la meilleure D de la ligue et je doute que Chad Henne puisse établir quoi que ce soit par la voie des airs. On souhaite à James Harrison d’être capable d’en ramasser une couple sans les tuer et d’arrêter de passer son temps à chiâler. PIT 20 – MIA 13.
Patate583: Plus tôt, j'aurais donné ce match à Pittsburgh sans hésitation mais avec James Harrison qui pleure depuis le début de la semaine, je doute. L'équipe de Pittsburgh a fait parler d'elle pour toutes sortes de raisons depuis le début de la saison, mais elle a tout de même gagné jusqu'ici. Par contre, cette distraction est peut-être celle de trop dans l'entourage de la formation pennsylvanienne. Pendant ce temps, à Miami, les dauphins ont besoin de remporter plusieurs parties pour remonter leur division après de mauvaises prestations face à leurs principaux rivaux. Je prédis un upset cette semaine et James Harrison va venir pleurer que c'est à cause de Goodell et non son attitude. Dolphins 21 Pittsburgh 20
Kad: Les Dolphins doivent encore se péter les bretelles de leur victoire de la semaine dernière contre Green Bay, mais je pense que s’il y a une défensive qui peut crasher leur petit party, c’est définitivement celle des Steelers, avec sa spectaculaire moyenne de 12 points accordés par match. Troy Polamalu va probablement être stimulé par l’effet du doux climat de Miami sur sa chevelure et Ben Roethlisberger devrait avoir enfin pris son rythme. Les qualités de l’offensive des Dolphins ne sont pas à négliger, mais je suis une fervente croyante en la théorie du offense is the show, defense is the game. Je n’ai pas de doute que le match va être enlevant, mais je crois que les Steelers sont simplement meilleurs. Steelers 28, Dolphins 14
-Minnesota à Green Bay-
Nick T: tous comme les Dolphins, les Vikings visitent le Lambeau Field à un moment fort opportun. Les blessures aux Finley, Matthews, Barnett, Pickett, etc, diminuent grandement l’équipe et même Donald Driver est questionable. En plus, les Packers n’ont vraiment pas su remplacer Ryan Grant et leur jeu de course en arrache. Brett Favre est erratique cette saison mais il va sûrement réserver son plus gros match de la saison pour le Favre Bowl III. L’occasion est belle pour les Vikings car avec une victoire, ils monteraient à 3-3 et seraient dans la course au titre de la NFC Nord. Vikes 30, Packers 20
Pick: cet affrontement n’a pas le charme qu’il avait la saison passée mais ça reste tout de même un match crucial où les Vikings pourraient devancer les Packers dans leur division avec une victoire. Les Packers sont tout cassés et les Vikings sont tout simplement à chier à l’attaque cette année. L’arrivée de Randy Moss ne s’est pas encore fait sentir mais on serait bien amusés s’il faisait encore un moon à la foule de Green Bay après un TD. Par contre, on serait encore plus amusés que Favre se fasse enfin battre par les Packers à Green Bay sur une interception de fin de match. Sweeet! MIN 23 – GB 28.
Patate 583: C'est peut-être difficile d'aller gagner dans l'enfer du Lambeau, mais les Packers ont plein de trous dans leur formation (insérez ici une blague de fromage plein de trous ici). Ces blessures vont faire très mal aux Packers pour ce match et le reste de la saison. Les Vikings, eux, ont donné un second souffle à leur saison en battant les Boys la semaine dernière. Ils doivent continuer sur leur lancée, puisque dans le cas contraire, ils seront enterrés. Il s'agit surement du dernier match de Favre au Lambeau, du moins je l'espère, alors il voudra repartir avec une victoire en se limitant seulement à 2 interceptions dans le match. Vikings 27 Packers 20
Kad: Tant d’images d’antan, de souvenirs touchants et de nostalgie planeront doucement sur le Lambeau Field ce dimanche! Évidemment, je ne parle pas du glorieux passé de Favre, mais de l’historique moon de Moss. Ce sera le premier match de grand-p’pa à Green Bay depuis tout le drama du sexting; ça sera intéressant de voir comment la foule va réagir après avoir été traumatisée par des images inquiétantes de Brett qui se touche les bijoux de famille en portant des Crocs. Les deux équipes ont soif d’une victoire et joueront probablement un match émotif; l’attaque aérienne de Green Bay a le potentiel d’être efficace, en autant que Aaron Rogers ne craque pas sous la pression. Quant aux Vikings, ils ont l’avantage de pouvoir pallier à un chokage éventuel de Favre avec Peterson qui va certainement marquer au moins une fois, si ce n’est pas plus. Vikings 30, Packers 21

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines