Magazine Société

Ce monde-là

Publié le 23 octobre 2010 par Tanjaawi

Ce monde-là, je vous le laisse
De policiers, de flics, de gardiens, de prisons, de caméras de surveillance,
De radars, de grilles étouffant les maisons, de portails électroniques,
D’interphones, de codes.
Ce monde de mouchards et de mouchoirs.
Ce monde-là, je vous le laisse
De Sans Abris, de SDF, de Mal Lotis, de Mal Logés, de Mal en Peine, de Mal en Pis.
De chômeurs, d’assistés, de mendiants dont on ne sait plus les noms.
Ce monde où l’on recueille les gens la nuit pour les rendre à la rue au matin.
Où les jeunes sont déjà vieux.
Où des igloos de toiles bleues essaiment en toutes saisons en bords de Seine.
Ce monde-là, je vous le laisse
De désespérés, d’émigrés, immigrés, quel est la différence posée sur le
Dénominateur commun de l’exclusion.
Immigrés qui s’entassent à l’entrée de la Manche en rêvant du paradis anglais.
Immigrés ayant accompli le voyage initiatique du malheur.
Survivants, prisonniers de Centres de Rétention, incontrôlables, incontrôlés.
Suicidés, défenestrés.
La Mort, plutôt qu’une Reconduite à la Frontière.
Ce monde-là, je vous le laisse
D’oppressions, d’arrestations, d’humiliations, de fonctionnaires complices,
D’interdits, de journalistes muselés.
De mainmise sur la presse – monopoles - de mainmise sur l’audio-visuel, sur l’odieux.
De terroristes, de terrorisme, qui ne sont que la face cachée de l’iceberg,
Qui ne sont que le Titanic, répétant inlassablement le naufrage sanglant
De l’histoire.
Ce monde-là, je vous le laisse

Il n’est pas le mien.
Ce monde où il vaut mieux être chien ici,
Plutôt qu’hommes, femmes, enfants de la boue, ailleurs.
Ce monde où nous n’avons plus que nos plumes
Pour épées.
Ce monde virtuel et futile où le bonheur de vivre
Est vendu aux enchères chaque jour.
Ce monde
Il est désespérément le mien.

Denise BERNHARDT,
le 1er Décembre 2008,
Montmorency - FRANCE


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tanjaawi 215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine