Magazine Finances

Pour le président de l'OPEP, la hausse des cours du pétrole persistera jusqu'à fin mars

Publié le 05 janvier 2008 par Quentin Clarisse

La hausse des cours du pétrole persistera jusqu'a la fin du premier trimestre 2008, a estimé samedi à Alger le président de l'OPEP, le ministre algérien de l'Energie Chakib Khelil.

"La hausse va probablement perdurer jusqu'a la fin du premier trimestre 2008, pour se stabiliser durant le deuxième trimestre", a déclaré M. Khelil, en marge d'une conférence sur la sécurisation des canalisations d'hydrocarbures.

M. Khelil a ajouté qu'une "stabilisation des cours au deuxième trimestre est probable".

Selon lui, l'envolée actuelle des prix du brut sur les marchés internationaux s'explique par les tensions politiques au Pakistan, l'escalade des violences au Nigeria - premier producteur en Afrique - et le recul des stocks de brut américains.

Jeudi, le baril a atteint 100,09 dollars à New York avant de se replier à la clôture à 99,18 dollars.

M. Khelil a estimé que le marché pétrolier est actuellement "suffisamment approvisionné", sans exclure une augmentation de la production du cartel lors de sa prochaine réunion en février.

"Le marché pétrolier est actuellement suffisamment approvisionné, donc il n'y a pas lieu d'augmenter l'offre sauf si la prochaine conférence extraordinaire de l'organisation, prévue en février à Vienne, en décide autrement", a-t-il dit.

M. Khelil a précisé que la réunion de Vienne étudierait avec attention les prévisions de croissance des économies mondiales, notamment américaine, sérieusement affectée par la crise des crédits hypothécaires ("Subprime"). "Si la récession de l'économie américaine prend forme, l'Opep ne va pas augmenter son offre, du moment qu'elle sera appelée, plus tard, à la réduire", a-t-il dit.

L'Opep, qui produit actuellement 27,2 millions de barils par jour, assure 40% de l'offre mondiale en pétrole, le reste étant fourni par des producteurs qui ne sont pas membres de cette organisation.

Lors de sa dernière réunion à Abou Dhabi, le 5 décembre, l'Opep avait décidé de maintenir inchangés ses niveaux de production, à 27,25 millions de barils par jour.

L'OPEP avait annoncé une réunion extraordinaire le 1er février à Vienne pour réévaluer la situation du marché.

Sources : Internet


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Quentin Clarisse 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine