Magazine Autres sports

Sautons aux Conclusions, les matches de 16h et le SNF

Publié le 25 octobre 2010 par Sixverges
Sautons aux Conclusions, les matches de 16h et le SNFLes Packers viennent à bout de Team Favre, les Raiders plantent les Broncos et plus...
Patriots 23, Chargers 20
Les Éclairs sont venus bien près de réaliser une remontée qui aurait possiblement relancé leur saison. Les Pats avaient une solide avance de 23-6 avec 3 minutes à faire quand Philip Rivers a rejoint Antonio Gates pour réduire la marge à 10 points. Après un botté court parfaitement réussi par Kris Brown, les Chargers ont remis ça avec un touché au sol de Mike Tolbert, 23-20. La troupe de Norv Turner a réussi à reprendre le ballon au milieu du terrain après avoir bloqué les Pats sur un 4e et 1, se plaçant pour une tentative de placement de 45 v. Un false start leur a toutefois fait perdre 5 v. et le botté de Brown a fini par toucher le poteau. Aaaargh. De la grosse douleur et cette fois-ci, on se demande comment les Chargers (2-5) pourront s'en remettre. En passant, San Diego a dominé les total yards 363 à 179 et le temps de possession 35-25 et ils ont trouvé le moyen de perdre. Le secret: un différentiel de -4 au niveau des revirements...Tout va mal à SD et on trouve que c'est le temps de virer Norv. Son départ ne provoquerait probablement pas de grande amélioration mais ça vaut la peine d'essayer. Présentement, l'organisation gaspille du talent. Quant aux Pats (5-1), on dirait qu'ils ont retrouvé «la chance des gagnants», la sorte de luck qui les suivait quand ils gagnaient le Super Bowl. On espère se tromper.
Raiders 59, Broncos 14
La semaine dernière, les Broncos ont tenu tête aux Jets à domicile, échappant la victoire de peu. Cette semaine, ils se sont fait MASSACRER par les Raiders. Ben voyons donc. Le tout a commencé par une passe de touché de Jason Campbell à un Zach Miller COMPLÈTEMENT SEUL. Huit secondes plus tard, Kyle Orton lançait une passe drette dans les mains du faux Chris Johnson, retour pour le touché, 14-0 Raiders. On vous épargne les détails du reste mais c'était 38-7 à la demie. Les Raiders ont dominé 508-240 pour les verges totales, 38-21 pour le temps de possession et ils ont eu un différentiel de revirement de +3. Un massacre sur toute la ligne. Franchement, on aurait jamais cru les Raiders capables d'une telle performance. Ça devrait leur donner confiance et à 3-4, qui sait? Ils pourraient nous surprendre. Même dans une division très ouverte, il est difficile de croire aux chances des Broncos (2-5). Ils sont nettement trop erratiques et on continue à douter des compétences de Josh McDaniels. Se faire planter de la sorte, ça dénote un manque de préparation ou d'effort et les deux sont du ressort du coach.
Cardinals 10, Seahawks 22
Ça c'était un bien mauvais match, on savait dès le premier quart que les Seahawks allaient l'emporter mais ils ne réussissaient pas à assommer l'Arizone. Les Cards ne faisaient rien de bon en attaque, Max Hall a d'ailleurs cédé sa place à Derek Anderson, et les Hawks marquaient au compte-goutte. On peut tirer deux conclusions de ce match:
1- les Cards sont dans le gros trouble offensivement. Que ce soit Hall ou Anderson, rien en fonctionne.
2-Mike Williams est pas mal bon. L'ancien premier choix des Lions démontre les qualités qu'on lui voyait à USC: taille, force, agilité, un vrai possession receiver. Il a réussi de beaux catches en route vers un match de 87 v. avec 1 TD. Il a chassé Deion Branch de Seattle et on lui prédit un bel avenir.
On a l'impression que les Hawks vont voguer calmement vers le titre de la NFC Ouest mais ils en arrachent tellement sur la route qu'on se garde une petite gêne.
Vikings 24, Packers 28
Nous avons eu droit à une première demie offensive, les deux équipes y allant de belles poussées. Aaron Rodgers a toutefois lancé deux très mauvaises interceptions en territoire adverse qui ont tué des poussés potentiellement payantes. On qualifierait même sa deuxième interception de «favresque».C'est dommage car à part ces deux erreurs il était très efficace, amassant 227 v. Les Vikings ont continué à opter pour une stratégie plutôt conservatrice mais ils ont commencé à utiliser Percy Harvin de façon plus imaginative et ce fut payant. Harvin a marqué le premier touché des siens sur un draw alors qu'il était aligné comme porteur de ballon. Astucieux. Favre a continué à être discret: 6 en 11 pour7 0 v. Il faut noter que les Vikes avaient déjà 130 v. au sol à la mi-temps. Cris Collinsworth que le Pack était privé de plusieurs «big guys» et ça paraissait. 17-14 Minnesota après 30.
Parlant d'interceptions favresques, le Brett en a lancé une dans les mains de AJ Hawk en début de 3e quart. Les Packers ont rapidement capitalisé, Rodgers rejoignant Greg Jennings pour le majeur. 21-17 Pack. Pour ajouter au plaisir, Favre a remis ça sur la poussée suivante. Il a lancé le ballon alors qu'il se faisait plaquer et la passe est allée directement au secondeur Desmond Bishop qui a ramené le tout pour un touché. 28-17 et Favre paraissait très mal. Le vieil homme s'est ressaisi lors de la possession suivant, lançant une splendide bombe à Percy Harvin. La poussée s'est conclue avec un touché de Randy Moss, les Vikings n'étaient pas morts, 28-24 Pack.
Étonnamment, aucune des deux équipes n'a marqué par la suite. Favre a ajouté une 3e interception et a mené les siens au 15 du Green Bay en fin de match. Un touché de Percy Harvin a été annulé par la reprise vidéo, avec raison, et Favre a raté Randy Moss dans la zone des buts sur un ultime effort. Le #4 faisait pitié, il avait l'air d'un homme fini. À 2-4 et avec une visite à Foxboro dimanche prochain, ça regarde mal pour les Mauves. L'attaque aérienne et la défensive en arrachent et les Pats devraient les planter. Si le reste de la division n'était pas si erratique, on pourrait presque les enterrer. Quant aux Packers, cette victoire devrait leur donner un sérieux boost. Ils ont battu Favre pour la première fois malgré de nombreux blessés et à 4-3 ils rejoignent les Bears au sommet de la NFC Nord. Tout demeure possible pour eux.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines