Magazine Asie

Ciné-club Anil Kapoor

Publié le 25 octobre 2010 par Safran
Ciné-club Anil KapoorOui, encore un Kapoor, de la famille par alliance des grands Kapoor, ce qui m'enlève rien à son talent.
Facile à reconnaître, Anil Kapoor est l'un des rares acteurs de Bombay portant une moustache dans la vie et dans ses films.
Né en 1959 dans une famille du cinéma de Bombay, Anil compte à son actif, depuis les années 1980, une bonne centaine de films qui l'ont vu passer du jeune premier au père de famille. Il l'est vraiment, père de famille, puisque sa fille, Sonam, a déjà pris le relais de son papa.
On le découvre d'abord dans Woh Saat Din (Bapu, 1983), et il file au Sud (là où tous les acteurs portent la moustache...). Il y obtient en particulier son premier rôle principal dans le premier film du réalisateur Mani Ratnam, Pallavi Anu Pallavi en 1983. On sent bien que ça frémit.
Effectivement, de retour à Bombay, c'est Mashaal (Yash Chopra, 1984) qui lui vaut non seulement d'excellentes critiques, mais aussi sa première récompense pour un second rôle de choc.
En 1985, c'est Subash Ghai qui lui offre le rôle principal de Meri Jung. La suite ne se fait pas attendre ; depuis 25 ans, Anil a toujours été présent sur les écrans dans tous les genres de rôles.
Parmi ses partenaires féminines les plus fréquentes, on trouve Sridevi, sa belle-sœur et Madhuri Dixit, alors qu'elles étaient considérées comme les stars féminines du cinéma hindi.
Depuis peu, Anil s'exporte bien : vous vous rappelez peut-être Slumdog Millionaire (Danny Boyle, 2008) où le public occidental l'a découvert alors qu'il était déjà une vedette en Inde depuis 20 ans...
On peut (on a pu ?) aussi le suivre dans la saison 8 de 24 Heures chrono dans le rôle du président Omar Hassan.
Mashaal (1984). Social
Ciné-club Anil KapoorUn éditeur marié, dont le journal, Mashaal, dénonce les injustices et les fraudes, s'installe dans un quartier où règne une bande de voyous. Un jour, il rencontre leur jeune chef et tous deux se lient d'amitié.
L'éditeur décide de donner une chance au voyou et lui fait faire des études loin de son environnement néfaste.
Lorsque ce dernier revient, il trouve l'éditeur changé et transformé en trafiquant d'alcool et propriétaire de jeux clandestins qu'il avait dénoncés.
Un événement grave est en effet survenu en son absence.
Réalisateur : Yash Chopra
Héroïne : Poonam Dhillon, Waheeda Rehman
Héros : Dilip Kumar, Anil Kapoor
Compositeur : Hridaynath Mangeshkar
Chanteurs : Lata, Kishore, Mahendra, Shailendra Singh
Notre avis : 3/5
1942: A Love Story (1993). Amour et histoire
Ciné-club Anil KapoorUn couple d'amoureux se trouve pris dans la tourmente du mouvement "Quit India" lancé par Gandhi en 1942 contre les Britanniques.
On se laisse prendre par la musique de R.D. Burman et par le jeu des deux acteurs principaux. Néanmoins, comme vous le constaterez, les méchants Britanniques sont décrits de façon très caricaturale, car c'est un film patriotique indien...
Réalisateur : Vidhu Vinod ChopraHéroïne : Manisha KoiralaHéros : Anil Kapoor
Compositeur : R.D. Burman
Chanteurs : Lata Mangeshkar, Kavita Krishnamurthy, Kumar Sanu
Notre avis : 3/5

Virasat
(1997). Tradition rurale
Ciné-club Anil KapoorAprès ses études en Grande-Bretagne, un jeune Indien revient dans le village de son père avec sa fiancée anglaise, très mal accueillie dans ce milieu rural.
Après la mort de son père, il hérite de la propriété et des rivalités qui l'opposent à un autre clan de sa propre famille.
Ce sujet moyenâgeux, toujours d'actualité, est servi par des acteurs superbes. Une photographie hors pair et de remarquables ballets viennent adoucir la gravité du sujet. 
Réalisateur : Priyadarshan
Chef opérateur : Ravi K. Chandran
Héroïnes : Tabu, Pooja Batra
Héros : Anil Kapoor, Amrish Puri
Compositeur : Anu Malik
Chanteurs : Chitra, Kavita, Abhijeet, Hariharan, Udit
Chorégraphe : Farah Khan
Notre avis : 3/5

Biwi n°1
(1999). Comédie
Ciné-club Anil KapoorUn publicitaire trompe son épouse, qui l'apprend, avec une top-model qu'il emmène en voyage. A l'aéroport, il rencontre un couple de ses amis...
Bien que Salman soit le héros du film, Anil y interprète un personnage truculent qui lui vaut un Filmfare de meilleur comédien.
Réalisateur : David Dhawan
Héroïnes : Karisma Kapoor, Sushmita Sen, Tabu
Héros : Salman Khan, Anil Kapoor
Compositeur : Anu Malik
Chanteurs : Alka, Kavita, Abhijeet, Kumar, Udit
Notre avis : 3/5
Et aussi : Tezaab (Amour, N. Chandra, 1988), Beta (Amour, Indra Kumar, 1992), Taal(Amour et danse, Subash Ghai, 1999), Nayak (Politique, K. Chandran, 2001), Calcutta Mail (Action, Sudhir Mishra, 2003), No Entry (Comédie, Anees Bazmee, 2005)...
Bonus du jour, un documentaire de 55 mn d'Arte : Les Sept Merveilles de l'Islam. Un voyage architectural et spirituel qui vous mènera dans sept pays du monde.
Disponible jusqu'au 28 octobre, 16 heures (heure de Paris).

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Safran 276 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte