Magazine Politique

Quand Azzam l'Américain demande à ses frères "d'accueillir le croisé"

Publié le 06 janvier 2008 par Anom Yme

George W Bush va entamer sa "tournée" au Moyen Orient. Il va passer par Israël, le Koweït, le Bahreïn,les Emirats arabes unis, puis il ira en Arabie saoudite et enfin en Egypte. Il reviendra à Whasington le 16.

Un petit bouleversement donc dans le monde oriental pour la venue du président américain. Nous allons avoir droit aux accolades, aux poignées de mains, aux limousines, aux dîners somptueux... Mais un californien a trouver mieux ! Le Monde et l'AFP nous donne la teneur de son message, qui est, bien évidemment, loin d'être passé inaperçu : "J'adresse cet appel urgent à nos frères en Palestine et dans la Péninsule des Arabes (...) à être prêts à accueillir le croisé, le bourreau Bush, au cours de sa visite en janvier en Palestine la musulmane et dans la péninsule occupée, non pas avec des fleurs et des applaudissements, mais avec des bombes et des voitures piégées".
 
Vous l'avez compris, cet homme n'est pas un américain comme les autres... Non, c'est Adam Yahiye Gadahn, alias Azzam l'Américain, converti à l'islam et membre d'al-quaeda. Comme on s'y attend un peu, cet homme n'est pas vraiment dans les papiers des USA. Ainsi, sa tête est mise à prix pour 1 000 000$, et qui plus est, il fût le premier américain à être condamné par un juge pour trahison depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Il risque au minimum 5 ans de prison et au maximum la peine de mort.
Dans un message audio, d'authenticité non sûre, Azzam a durant 50 minutes parlé en autre de la visite de Bush et du combat contre ce "boucher", ce "croisé" : "J'envoie cet appel urgent à tous nos frères les Mujihidin, en particulier en Palestine et dans la péninsule arabique, et dans la région en général, à être prêt à accueillir le croisé, le boucher Bush".
Le message a été transcrit en anglais, sauf cet appel qui a été lancé en anglais.
Al Jazeera nous déclare qu'en signe de "protestation envers le traitement des détenus musulmans [dans les prisons US]", Azzama a montré à la caméra son passeport US, puis s'est mis à le déchirer. Il a ajouté : "
Le jihad contre vous restera notre devoir aussi longtemps qu'il restera ne serait-ce qu'un seul musulman en captivité américaine."

Comme quoi, même les Américains se mettent dans l'axe du mal... Où va le monde ? A quand un Ahmadinejad pour un grand Israël ? 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Anom Yme 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines