Magazine

L'interrogation du jour : Fixed Limit ou No limit ???

Publié le 20 décembre 2007 par Nicolas Chenet

Je pense qu'il s'agit ici d'une question que plus d'un d'entre nous s'est posé, très certainement au tout début de sa carrière, ou même encore parfois en cours de carrière... Bien que le jeu reste du Texas Hold'em, les stratégies et attitudes à adopter y sont particulièrement différentes... Et encore, je ne distingue pas ici le "Short-Handed" (table de 6 joueurs maxi) et le "Full-Ring" (table de 10 joueurs)! J'écris ce billet maintenant pour dire que l'on peut tout à fait partir avec l'idée qu'une variante est pour nous, alors que ce n'est pas vrai. Et qu'il vaut mieux tester au moins ces deux-ci pour savoir ce qu'il nous convient le mieux.

Ce blog n'est pas vieux, mais si déjà quelques lecteurs fidèles sont apparus, ils ont peut-être remarqué le manque de post depuis quelques jours... La vérité est que j'étais en pleine remise en question de mon style, et de ma variante "préférée"... Et aussi parceque j'ai essuyé une série de pertes assez importantes...

Si vous n'êtes pas trop familier du monde du poker, mais un peu quand même, alors votre vision du poker est certainement à l'image des grands tournois retranscris à la télévision, qui pratiquent essentiellement le No Limit. Mais il existe une autre variante: le Fixed Limit.

01/ Texas Hold'em Fixed Limit

C'est avec cette variante que, tout fier d'avoir reçu mon capital de départ de PokerStrategy, j'ai décidé de commencer, la fortune dans les yeux... Je n'ai certainement pas le nombre de mains suffisant pour pouvoir tirer quelque conclusion que ce soit. Le faire ne serait ici que pure spéculation, aussi je vous demande de ne pas prendre mon analyse pour argent comptant, et de vous faire votre propre opinion d'une variante ou d'une autre. Ca n'a pas tellement bien fonctionné pour moi, mais essayons de savoir pourquoi?

Quand on commence une carrière de poker avec 50$, on doit particulièrement s'appliquer à gérer sa bankroll de façon stricte. Avec ce capital de départ, nous n'avons pratiquement pas d'autre choix que de nous orienter vers des tables dites à "micro-limite", et plus particulièrement la limite 0.05/0.10$ Le problème de ces micro-limites, et du moins sur Titan Poker, c'est que la population y est très "fishy", c'est à dire qu'on y croise beaucoup de joueurs qui jouent vraiment n'importe comment, qui misent à tout va alors qu'ils n'ont rien en main, et qui bien sûr, rapprochent le poker d'un jeu de hasard...

Or, en bon apprenti du poker, nous nous evertuons (et j'espere que c'est ce que vous faites) à appliquer des stratégies, et analyser le jeu de nos adversaires. Et avec ces "joueurs" en grand nombre à une table, l'action peut certes nous être très profitable, mais ils peuvent induire aussi une plus grande part de hasard à la table... Pas de bluff possible, ils suivent ou relancent avec tout et n'importe quoi -> l'effet d'un continuation bet par exemple, même bien placé est nul. En effet, celui-ci vise à faire coucher l'adversaire... Vous pouvez perdre en étant favori. Ce n'est pas nouveau au poker, mais contre une horde de joueurs novices enragés, vous êtes plus souvent grillés que gagnant (enfin pour ce que j'ai remarqué) Tout ceci peut en plus avoir un effet assez néfaste sur le moral, et donc indirectement sur la qualité de votre jeu...

Bref, vous l'aurez constaté, pas une grande réussite pour moi, ici...

Bien que le fixed limit ait ses avantages:

  • Les pertes y sont plus limitées qu'en No limit
  • La stratégie à développer est plus complète, étant donné qu'on ne peut pas influencer les adversaires par la taille de notre relance

Mais aussi des inconvénients:

  • Gains limités
  • Pas d'influence sur les autres joueurs par la taille de la relance

Même si ces arguments sont assez simplistes, j'ose l'avouer, on peut remarquer que les forces du Fixed Limit font également ses faiblesses... N'hésitez pas à venir débattre, bien évidemment!

02/ Texas Hold'em No Limit

J'ai donc décidé de donner sa chance au No limit, et ça commence plutôt pas trop mal. Déjà, resituons le contexte: je ne pratique pas n'importe quel No Limit... Il s'agit avant tout de Cash Game, et pas de tournoi (je ne me sens pas encore assez "mûr" pour ça). Ensuite, je reste dans les micro-limites: ma Bankroll en a pris suffisamment dans les dents en Fixed limit, pour que je n'ai pas envie de gambler sur des limites supérieures. Enfin, j'adopte la Stratégie du Petit Tapis (ou SPT). N'attendez pas de moi que je vous l'explique, ce serait trop long à expliquer ici. J'invite chaleureusement les intéressés par cette stratégie gagnante à en prendre connaissance ici!

La progression de la bankroll est certes assez lente pour le moment, mais elle monte! Et ça fait du bien de constater ce renversement de situation justement à un moment où la baisse était quasiment systématique en Fixed Limit.

J'avais décidé de donner sa chance à cette variante une petite semaine, mais au final je crois que je vais l'adopter complétement. Je me sens beaucoup plus à l'aise ici qu'en Fixed Limit, surtout à cause du fait, qu'on peut influencer (ou faire peur) le jeu des adversaires par la taille de nos relances ou mises. On peut également s'y "bâtir" plus facilement une image dangereuse et se faire respecter à une table. Mais tout ceci n'est que relatif à mon propre parcours, à mes affinités personnelles. Le poker étant un jeu si psychologique que je répéterai ici ce que j'ai déjà écris juste avant: Faites vous votre propre opinion...

Par contre, il ne m'est pas interdit de vous faire une petite synthèse des avantages que j'y trouve:

  • Gains supérieurs
  • Plus d'influence sur les autres joueurs
  • LE poker de tournoi

et aussi des inconvénients:

  • Pertes supérieures
  • Besoin de savoir encaisser de bon gros bad-beats

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nicolas Chenet 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog