Magazine Politique

Barack Obama incarne la génération "Tiger Woods"

Publié le 07 janvier 2008 par Exprimeo
Barack Obama prend l'avantage sur Hillary Clinton dans le New Hampshire et s'installe progressivement comme le candidat référent de la présidentielle 08. La percée de Barack Obama correspond à une vague de fond apparue dès les élections du mid term de novembre 2006. Dès les élections du mid term en novembre 2006, il fut question de la génération "Tiger Woods". Un noir qui est champion de golf ! L'opinion américaine aime désormais produire des schémas nouveaux voire iconoclastes. Les élections de novembre 2006 avaient consacré cette "nouvelle génération" consacrant déjà des inconnus à l'exemple de l'actuel Gouverneur du Massachussetts était, deux ans auparavant, à la direction juridique d'une grande société américaine … Les moeurs de Washington ont maintenant tellement "mauvaise presse" que l'ancienneté semble un défaut comme si le temps avait permis d'être contaminé par des mauvaises "habitudes"… Voilà donc un contexte entièrement nouveau qui s'est dessiné dès novembre 2006. Dans cette nouvelle génération, ce sont tous d'excellents orateurs. Mais là aussi le style est nouveau. Il ne s'agit pas de "grands discours conceptuels" maniant des valeurs générales mais des extraits de vies. Deval Patrick, premier Gouverneur Noir du Massachusetts, a souvent arraché des larmes à ses auditeurs lors de ses réunions publiques quand il a parlé de ses propres embûches mais aussi de la connaissance qu'il a pu acquérir des difficultés de ses semblables. C'est là le mot magique actuel "ils sont des semblables", des "gens normaux connaissant la vie quotidienne". Si cette ambiance perdure, elle devrait emporter tous les leaders anciens des partis immédiatement frappés par une terrible crise de mode et d'ancienneté. Ce climat est un lourd handicap pour Hillary Clinton, John McCain, Rudolph Giuliani. McCain va compter sur un micro-climat favorable dans le New Hampshire qui a toujours aimé son profil. Pour Hillary Clinton, la situation se complique d'heure en heure au point que la question de son retrait est désormais ouverte par des observateurs très sérieux : HillaryClintonarrête Compte tenu des fonds levés, elle devrait jeter toutes ses forces dans le Super Tuesday de début février en l'abordant en situation très fragile. L'opinion attend un changement qui tourne la page d'hier (GW Bush) mais aussi celle d'avant-hier (Clinton).

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines