Magazine Internet

Fanette ! Reviens !

Publié le 07 janvier 2008 par Nicolas J
Fanette a fermé son nouveau blog… Elle a à peu près aussi mauvais caractère que Tonnegrande. Elle a fermé les commentaires ! Vous pouvez donc en laisser ici, je les lui ferai suivre.
Tonnegrande s’était vexé d’une remarque que je lui avais faite au bistro ! Fanette semble s’être vexée d’un commentaire qu’une fidèle lectrice lui avait faite à propos du contenu de ce blog.
Je désapprouve d’ailleurs ce genre de pratique : les commentateurs n’ont pas à donner leur avis sur le contenu du blog mais uniquement sur ce que dit le taulier dans ses billets. Ca me rappelle mes trolls qui venaient critiquer la ligne éditoriale – pouf pouf – de Partageons mon avis. Du type : « c’est vraiment n’importe quoi ce blog ». Je répondais alors systématiquement une grossièreté : « pourquoi viens-tu toujours les jours sur ce blog s’il ne te plait pas, connard ? ». Vexés de s’être fait insulter, ils répondaient parfois : « Pour voir ce qui se dit chez les gauchistes débiles ». Et paf ! Moi : « Content de savoir que j’ai cette influence, connard ». Je me demande d’ailleurs si je ne suis pas le blog qui traite le plus ses visiteurs de connards !
Par contre, si un ami m’envoie un mail pour critiquer, je prends ça avec plaisir. Si je ne suis pas d’accord, je le dis, si je suis d’accord, je prends en compte. Ca serait un peu con de ma part de ne prendre en compte aucun conseil alors que je passe ma vie à en donner…

La où je suis aussi un peu con, c’est quand j’insulte les commentateurs dans les blogs des autres. Tiens ! Pas plus tard que ce week-end, j’ai traité un type de con chez Balmeyer (je ne retrouve pas le billet, Balmeyer a du effacer les commentaires, je suis tout rouge de confusion). La fois précédente, c’était chez Fanette : deux types la critiquaient, je les ai traités de cons (Fanette avait annoncé qu’elle partait pour quelques jours, j’ai voulu la défendre… Mon côté Chevalier blanc !). A son retour, Fanette a fermé son blog mythique…
Cette fois elle le ferme à nouveau, suite à une critique reçue. La critique n’était d’ailleurs pas valable, ça ne vaut pas le coup de fermer !
C’est un peu de problème des blogs. On papote avec des braves gens pendant des mois et on finit par se prendre d’affection pour eux, parce qu’ils ont parfois des propos gentils, parce qu’ils sont toujours présents sur twitter quand vous vous êtes fait engueulé sur les blogs, … On finit par les considérer comme des amis… et on finit par dépasser quelques bornes… : c’est le commentaire ou la remarque de trop !

Je me rappelle d’un blogueur MoDem du Nord avec qui j’ai sympathisé pendant la campagne électorale ! Oui ! Ca m’arrive de sympathiser avec des types du Modem et du Nord. Il venait toujours commenter chez moi avec des arguments intéressants et surtout toujours d’une gentillesse incroyable. Un jour, il avait fait un billet qui semblait très bien, mais il n’avait fait aucun effort de présentation. Imaginez ce billet, qui commence à être long si je n’avais pas mis des espaces entre les paragraphes, des parties en couleur ou en gras : il serait à peu près illisible sur un écran qu’on fait défiler avec la molette d’une souris (mes conseils de blogage ne sont pas que des conneries). En commentaire au billet du nordiste centriste, j’avais dit un truc de type « Putain, pense à tes lecteurs, fais gaffe à la présentation ». Je disais ça pour lui rendre service, pour rendre son blog plus mieux, …
Je suis comme ça, j’engueule les copains. C’est pour ça que Gaël s’en prend plein la gueule sur son blog. Et j’envoie chier les commentateurs qui les agresse !
Dans un billet récent, sur ce blog, je parlais de pédophilie. Certains commentateurs ont indiqué être offusqué par les recherches google qui aboutissent chez eux. Un parlait de : « mère qui branle son fils » (ça va m’attirer des visites). C’est comme ça… Il y a un tas de pervers et d’abrutis en tous genres sur le web. Il faut savoir se blinder contre ça…
Alors, Fanette, pour les cons dans la blogosphère, c’est pareil, il faut savoir se blinder ! Un seul dicton : la bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe (ni le noir Guyanais d’ailleurs).
Je respecte ton choix… comprends tes motivations mais n’approuve pas cette décision ! Edit : La p'tite dame a eu l'excellente idée de lancer une pétition pour le retour de Fanette

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nicolas J 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine