Magazine Sport

La semaine 8, en vrac

Publié le 03 novembre 2010 par Sportifdesalon
La semaine 8, en vrac

Ah, après une petite pause dans mon salon, j'ai tout de même suivi du coin de l'oeil les activités de la NFL. Toujours avec l'esprit de la tradition en tête je vous sers mon résumé de la semaine 8 ... EN VRAC!
Le bateau des Vikings touche le fond du lac.
+ Après la saga Brett Favre et sa retraite qui n’arrive pas assez vite, les Vikings ajoutent une page dans leur grand livre de la saison ‘Absurde 2010’ en annonçant la libération de Randy Moss, quatre matchs après son arrivé en grand sauveur des Vikings. C’est tellement juteux comme nouvelle que les mots me manquent. Brad ‘Chilly’ Childress a complètement perdu son vestiaire et les gaffes se suivent mais ne se ressemblent pas. Quand on pense que le drame s’estompe, dans la NFL, c’est qu’il y a une nouvelle du genre qui attend sagement en ligne avant d’éclore aux grands jours. Vous pouvez tout de suite rayez les Vikings pour le reste de la saison, ça n’ira pas en s’améliorant je vous le dis.
La prochaine étape pour Randy Moss ?
+ Bien sûr la libération de Moss entraîne les rumeurs de qui le réclamera parce que, malgré tout, le Moss a encore des jambes sous sa tête folle. Les Rams et les Redskins semblent être en tête pour l’obtention du coloré receveur mais j’aimerais ajouter quelques noms dans le chapeau : Les Bengals, pour la comédie de voir Moss, Owens et Ocho Cinco unir leur effort pour pousser Carson Palmer vers la dépression. La UFL, pour une réunion Culpepper / Moss. Les Patriots pour avoir le plaisir de le mettre sur le ‘practice squad’. Les 49ers, pour ajouté du chaos dans la soupe déjà très chaude de Mike Singletary. On veut du drame et Moss est une matière première impayable en son genre, exploitons le.
MISE A JOUR - Le Randy est désormais est désormais un Titans et vient rejoindre l'égo de Vince Young et Chris Johnson dans un trio de 'qui pisse le plus loin'. Charmant!
La NFL endort Londres.
+ Dans le match somnifère de Londres, les Niners ont réussi à en gagner une et cette fois, on se pose la question si ça n’en est pas fini d’Alex Smith qui est une déception perpétuelle depuis son repêchage. Troy Smith, l’ancien Heinsman, a connu un match correct mais à surtout mené les Niners vers la victoire quand ça comptait le plus, contrairement à Alex Smith qui multiplie les erreurs lors de moments clés. Qui plus est, Troy Smith a lancé une passe de touché à Micheal Crabtree, chose qu’Alex Smith semble incapable de faire. Le reste de la semaine nous en dira plus sur cette saga mais vraiment, on trouve de l’intérêt comme on peu dans la saison de misère des Niners.
Shanahan & Fils vs Donovan McNabb.
+ On parlait de controverse plus tôt, en voulez-vous une autre ? Mike Shananhan cloue Donovan McNabb au banc au quatrième quart pour mettre le croustillant Rex Grossman en charge de la remonté des Redskins dans le ‘2 minutes offense’. WOW ! Le même Rox Grossman qui a presque perdu un Super Bowl a lui seul pour les Bears il y a quelques années est désormais l’homme de confiance dans le clutch pour Shanahan ? Ça promet. Les Redskins sont en vacance cette semaine et j’ai comme l’impression que ça va brasser à la messe pour le vieux Shanahan qui a peut-être mal choisi son temps pour prêcher par l’exemple alors que son équipe est encore bien en vie pour la course aux séries. C’est à n’y rien comprendre.
Jon Kitna salit l’étoile des Cowboys.
+ Un ‘moniteur à retraite’ est désormais sur la tête de Jon Kitna. Après deux ans à réchauffer des bancs, Kitna a pris les commandes des Cowboys ce Dimanche et quel désastre. Les Boys se sont fait humilier par les Jaguars et on a déjà mis la clé sous le paillasson pour la saison des Boys. Une petite vente de feu ne ferait peut-être pas de tord au vieux Jerry Jones s’il veut repayer son beau stade tout neuf qui risque d’être bien vide jusqu’à la fin de la saison. On parlait d’équipes dysfonctionnelles plus tôt mais les Cowboys, dans le genre, font très forts.
Les champions sont en vie
+ Les Saints, à la maison, ont brassé les Steelers et c’est une victoire convaincante dans le Big Easy qui replace les champions dans la bonne direction. Drew Brees n’a rien cassé mais la défensive a repris son aplomb et Big Ben a connu son premier gros test de la saison en Nouvelle-Orléans. Après un lent début de saison, les Saints ont encore toutes les chances de gagner leur division malgré le feu sous l’engrenage des Bucs. À suivre.
Le ‘Silver & Black’ fait encore des victimes
+ Pour la deuxième semaine consécutive, les Raiders d’Al Davis ont servis une leçon de football à l’équipe adverse, cette fois aux dépends des Seahawks qui les visitaient à Oakland. Avec un score de 33-3, les Raiders ont dominé le match d’un bout à l’autre et ont rejoins Matt Hasselbeck huit fois pour des sacks du quarts, le blessant à la tête. Jason Cambell a encore connu un bon match tout comme Darren McFadden qui a encore couru pour plus de 100 verges. Pour ajouter du crémage sur le gateau, Darrius Heywayrd-Bay a connu son premier gros match de la saison en attrapant même un touché, chose à laquelle on ne croyait plus. Les Raiders sont bien en vie et avec deux corrections du genre, les équipes adverses commencent à prendre des notes. On ne pensait pas que le virage se ferait si tôt dans le cas des toujours inquiétants Raiders. À la bonne heure! Pour finir... Je vous laisse sur l'absurdité suivante : Philip Rivers est en voie de pulvériser le record de verges en une saison de Dan Marino. Prions tous les Dieux pour celà ne se produise pas sinon on n'en pas fini d'en entendre parler. 
Sur ce bonne semaine.

Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazine