Magazine Médias

Pékin Express : le choc des duos !

Publié le 07 novembre 2010 par Poclatelephage
Hier soir, TF1 proposait sa toujours très culte « soirée des sosies », mais je ne pouvais pas louper le premier épisode du « Pékin Express » des héros, baptisé « Pékin Express duos de choc », surtout qu'il m'a permis d'attirer de très nombreux (et malheureusement fugaces) nouveaux lecteurs, qui s'inquiétaient des préférences sexuelles de Stéphane Plaza (gay ou pas alors ?).
Pékin Express : le choc des duos !
Qui a regardé parmi vous ?
L'émission met donc en scène des célébrités, et non pas des anciens candidats, comme je l'aurais voulu avec le retour de la diabolique Cécilia ou celui des adorables « bébés ». Comme dans une édition classique, ils sont répartis dans des équipes avec une typologie particulière. Nous avons donc les Experts – décidément je n'ai toujours pas saisi de quoi – Isabelle Morini-Bosc et Christian Califano (vous les googlerez) ; les fils de, la fille de Nelson Montfort et Lama Junior ; les anciens de « Caméra Café » avec Alain Bouzigues au chômage depuis l'arrêt de « la porte ouverte à toutes les fenêtres » sur France 4 ; les dandys avec notamment Emmanuel de Brantes jamais convoqué pour « la Ferme » ; « les inconnus » - j'avoue que j'adore cette dénomination – avec Taïg Khris à qui ça doit faire plaisir et Chloé de la cinquième saison du jeu qui avait du abandonner à cause d'Anne-Marie qui n'en pouvait plus ; et enfin, last but not least, Stéphane Plaza et Sandrine Corman (idem pour google).
Voilà, vous avez été logiquement déçus par l'énumération et disons que sur le terrain ils sont aussi intéressants que leur statut à la ville le laissent penser.
Fort heureusement, M6 a eu du nez en choisissant de les faire concourir en pleine inondation. Du coup, les routes déjà dangereuses sont carrément impraticables et circuler dessus devient quasiment suicidaire. La veille du début du tournage de la première étape, trois bus ont fini dans le fossé. Heureusement que la chaîne a convoqué des stars « maison » et des sous-célébrités...
Le déroulement de la course est donc classique avec les premières galères d'auto-stop et d'hébergement. Taïg se montre plus conquérant que dans « Koh Lanta » et entend bien faire triompher Chloé. La délicieuse Victoria Montfort s'affirme comme la peste hystérique de l'aventure face à un Lama junior, très, très patient.
Seul intérêt de l'épisode, le sprint final LONGUEMENT interrompu par un glissement de terrain qui émeut mais surtout stresse les routards du dimanche.
Bref, à 23h20, nous avons enfin pu savoir que l'étape était non-éliminatoire, tout ça, pour ça...
La palme des gros nuls revient aux experts (mais de quoi ???) qui ont passé la course en dernière position bien loin derrière le peloton et qui se sont avérés incapables d'arrêter des voitures. Isabelle Morini-Bosc fait a priori peur aux indiens.
A l'inverse, Taïg et Chloé ont gagné l'étape, même si la jeune fille a eu très peur de mourir, et elle n'a peut-être pas eu tort finalement.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Poclatelephage 1254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines