Magazine Médias

The Vampire Diaries [2x 07 & 2x 08]

Publié le 09 novembre 2010 par Lulla

19499559_jpg_r_760_x_f_jpg_q_x_20100830_121721

Masquerade // Rose

3 55o ooo tlsp. // 3 63o ooo tlsp.

44030378
//
44030377

vlcsnap_406366
vlcsnap_407410

    Masquerade est l'épisode parfait. Peut-être le meilleur de toute la série jusqu'ici. Moi y aller un peu fort ? Non non, je vous assure que je ne vois absolument pas quoi lui reprocher. De tomber dans la facilité ? C'est une constante dans la série et, à la limite, c'est un des épisodes les plus surprenants de sa jeune histoire. Vous vous attendiez vous à ce que les Salvatore se décident enfin à régler son compte à la Katherine ? Vous vous attendiez vous à ce que les scénaristes se privent si tôt dans la saison de celle qui a nourri les intrigues depuis la fin de la saison passée ? Si c'est le cas, vous êtes très forts ! Chapeau. Moi je ne m'y attendais pas du tout. J'ai été agréablement surpris. C'est risqué mais audacieux. Bien-sûr, ils ne sont pas allés jusqu'à tuer Katherine. On pourra ainsi la ressortir au premier coup de mou et relancer l'intérêt habilement. Mais quand même ! Vu la force du personnage de Katherine, tout l'épisode ne pouvait qu'être prenant. Et il l'a vraiment été. La sorcière qui sort de nulle part aurait pu être une facilité mais elle a un intérêt par rapport à Bonnie, qui est d'ailleurs enfin de retour et en bonne forme. Même si on ne la revoit pas tout de suite, je suis persuadé qu'elle a un très gros potentiel. Et tant pis si la confrontation avec Bonnie n'a pas eu lieu. Ce n'est que partie remise... Le rapprochement entre Bonnie et Jeremy sort de nulle part lui aussi ? Oui, un peu. Je ne vais pas le nier. Mais l'idée de les voir ensemble me réjouit et je trouve ça assez crédible bien que rapide. Je suis plus que pour ! Le rapprochement entre Caroline et Tyler sort de nulle part ? Là, je suis moins d'accord. C'est même assez logique. L'association vampire/loup-garou a un petit coté inédit qui me séduit déjà beaucoup. Bref, très beau travail pour remettre en avant des personnages secondaires qui partaient à la dérive. Dans le reste de la distribution des bons points : l'ambiance masquée terriblement sexy, la mort de la nièce Solis qui est un soulagement pour qui a dû supporter l'actrice Maira Walsh dans la saison 6 de Desperate Housewives, et puis les bons mots de Damon toujours, et les jolies chansons que l'on a très envie d'aller récupérer sur iTunes à peine l'épisode terminé ! Puis la scène finale entre Elena et Stefan m'a trop fait penser à Dawson et Joey pour que je ne l'apprécie pas.

   L'épisode Rose n'était pas parfait, lui, mais loin d'être mauvais pour autant. La menace Katherine étant mise en quarantaine, il en fallait une autre et les scénaristes n'ont pas chômé pour nous en offrir carrément plusieurs. La transition se fait sans aucune subtilité mais qu'importe : le divertissement est toujours sans fausses notes. On nous introduit à plusieurs nouveaux personnages via le kidnapping d'Elena. On voit tous les rebondissements arriver à des kilomètres mais cela n'empêche pas les scènes d'être efficaces. Bien que l'épisode porte son nom, Rose reste pour le moment un mystère mais elle pourrait bien devenir une pièce-maîtresse grâce à sa relation avec Damon. Elle peut apporter beaucoup de choses et offrir une nouvelle dynamique. Pourtant, dans le même temps, Damon avoue enfin ses sentiments à Elena lors d'un passage fort émouvant. De toute façon, je suis sûr qu'il faudra attendre la saison 3 pour qu'une relation Elena/Damon soit explorée. Autant que le Salvatore machiavélique s'amuse d'ici là ! Pas grand chose à dire sur Trevor, qui ne terminera pas l'épisode vivant, et sur Elijah, qui est un vampire d'un genre nouveau dans la mythologie de Vampire Diaries puisqu'il a plus de 500 ans. Un bon moyen d'explorer en profondeur le passé de Mystic Falls et expliquer enfin la ressemblance frappante entre Elena et Katherine. C'est vrai, on n'a jamais eu d'explication là-dessus et c'est pourtant une question essentielle. On introduit ainsi le terme des doppelgangers... Je me suis surpris à rêver qu'il existe une troisième femme ressemblant à Elena quelque part. Juste parce que ça m'amuserait de voir Nina Dobrev dans trois rôles différents en même temps. Mais ça la tuerait certainement. Trop de travail... Les relations Jeremy/Bonnie - Caroline/Tyler se solidifient avec délicatesse. Le mielleux réussit à ne pas être ni trop chiant ni trop ridicule. Une sorte d'exploit en somme.   

vlcsnap_409790
vlcsnap_406838

// Bilan // Avec ces deux épisodes, qui marquent la fin d'un cycle et le début d'un autre, The Vampire Diaries prouve qu'elle ne peut plus être considérée uniquement comme un guilty-pleasure. Il n'y a pas de honte à l'apprécier puisqu'elle est très bien écrite dans son genre. Ce n'est pas Breaking Bad ou Big Love, on est bien d'accord là-dessus, mais ce n'est pas non plus Les Frères Scott ou Gossip Girl. C'est d'une efficacité rare. Je suis admiratif !   


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte