Magazine Poésie

Au tapis vert, au tapis amer

Par Jilcaplan
Il y a des jours comme ça,
où tout ce qu'on a accompli semble compter pour rien
où l'on se retrouve nu comme des bébés,
la peau à vif, l'esprit en compote
et tout en bataille, en pagaille.
Des jours où rien ne sert à rien,
où l'on voudrait rayer la journée qui vient de se vivre,
passer au tipex ce qui creuse le cœur
et rend les mains si molles
rien ne sert à rien
parfois,
à certaines heures ;
alors, assis dans un canapé,
l'heure au fond du puits,
pourquoi, pourquoi...
et maintenant
dormir,
se refaire,
comme on se refait au casino.
Au tapis vert, au tapis amer

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jilcaplan 1421 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines