Magazine

Mon week-end à Aix-en-Provence

Publié le 09 novembre 2010 par Esther Baruchel

Mon week-end à Aix-en-ProvenceCe week-end, j’étais encore en goguette, cette fois-ci dans le Sud de la France, à Aix-en-Provence plus exactement. Avec des amis, nous avions loué pour le week-end un appartement design de 50 m2 en plein coeur du centre historique. Pour 170 euros la nuit, cet appartement de 4 couchages (un canapé-lit et un lit double dans une chambre séparée) était géré comme une chambre d’hôtel. Ménage compris, machine expresso avec café, mini-bar rempli, serviettes de toilette, kitchenette, télé dernier cri… Vraiment très bien ! D’une propreté immaculée. Et une bonne alternative aux hôtels (pour 2 chambres, cela nous aurait couté le même prix), mais aussi aux appart hotels, tous situés à bonne distance de marche du centre historique. 

Après 3 heures de trajet, nous sommes arrivés par le train de midi à la gare TGV d’Aix en Provence, et nous avons pris une navette qui rejoint le centre en 15 minutes. Pour le train, nous avons acheté des billets en promo en dernière minute (65 euros l’aller-retour depuis Paris). Quant à la navette, il vaut mieux acheter une carte de 6 trajets à 15 euros (soit  2,50 euros par billet) dans la gare. On a voulu l’acheter dans la navette, mais ce n’était pas possible, et on a payé 3,60 euros le billet…  

Le centre historique d’Aix en Provence est peu étendu. En une après-midi, à votre rythme, vous découvrez les petites rues pavées, les charmantes églises, les placettes… Le soleil n’était pas au rendez-vous mais malgré un ciel menaçant, la pluie n’est pas tombée. C’était fort agréable de flâner, le temps d’un week-end, loin de l’agitation parisienne. Les odeurs de lavande et de feu de bois, le petit vent, tout était propice à la décontraction.

Voici les bonnes adresses que nous avons dénichées sur place :
Restaurant Chez Charlotte – 32 rue des Bernardines – 13 100 Aix en Provence – 04 42 26 77 56. Nous avons eu de la chance, il restait une table, mais mieux vaut réserver… On entre dans une véritable maison, avec des photos de famille sur les murs, un petit coin salon, un patron-serveur brut de décoffrage baba cool (et surement sa femme aux fourneaux). Le menu à 18 euros est génial. Entrée, plat, dessert inclus. Certes, les oeufs cocottes étaient quelconques. Mais le filet mignon de porc sauce aigre douce ressemblait aux plats de mon enfance. Et la charlotte poire-chocolat m’a laissé un souvenir impérissable. Ambiance bon enfant et décor original.  

Mon week-end à Aix-en-Provence
Si vous aimez les calissons (d’aix évidemment !), vous allez être servis ! A la confiserie du Roy René, vous pourrez acheter des calissons classiques, mais aussi de toutes les couleurs et à tous les parfums. Le sachets de 250 grammes est à 6 euros environ. Je n’en achète pas régulièrement et n’ai donc pas de point de comparaison mais il me semble que c’est plus cher à Paris. Et surtout moins frais. Ces calissons sont très tendres et ont un goût inimitatable.

Moi, gourmande ?

;-)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Esther Baruchel 846 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog